Alpha Condé et les mines: les révélations du Ministre d’Etat Papa Koly…

Papa Koly Kourouma

CONAKRY- Ce sont plusieurs révélations que vient de faire le Ministre d’Etat Papa Koly Kourouma au sujet du voyage du Président Alpha Condé en Chine qui a été sanctionné par la signature de multiples accords. Les mines, le secteur des transports, l’ancien Ministre de l’Energie fait une analyse profonde sur les nombreux contrats signés par le Chef de l’exécutif guinéen. Exclusif !

 

AFRICAGUINEE.COM : Monsieur Papa Koly Kourouma bonjour ! Quelle appréciation faites-vous de la mission du Président Alpha Condé en Chine ?

Dans le cadre du réchauffement des relations, c'est une bonne chose mais sur le plan économique, c'est du tourisme. Je m'explique ; le président a signé des contrats dont entre autres :

1- STARTIME 

Le contrat entre la Guinée et   startime dans le cadre de la migration de l'analogique au numérique a été préalablement conclu et signé en 2014 à l'issue d'un appel d'offres en bonne et due forme.

Le professeur Alpha Condé s'est de façon unilatérale opposé à cette signature et donner de gré en gré à la Société Générale d'Afrique dirigée par un de ses amis métis tchadien du nom de ADOUM. Cette entreprise n'avait ni la compétence technique ni la capacité financière. 

Deux ans après, on se lève pour aller signer le même contrat dans des conditions plus défavorables  avec la même société startime.

2-CHINALCO

Depuis 2011, les entreprises chinoises dont Chinalco  n'ont pas cessé de marquer leur intérêt pour le minerai de fer guinéen. Toutes les démarches à l'endroit de l'exécutif guinéen sont restées veines malgré la note d'orientation du conseiller en charge des questions stratégiques qui plaidait en leur faveur, en raison de leur capacité financière et leur capacité d'importation du fer dans le monde (63% de la production mondiale d'environ 1 milliard de tonnes ).

Cet état de fait avait obligé Chinalco à acheter 44,3 % des actions de Rio tinto à la somme de 14 milliards de dollars. Six ans plus tard, on se lève pour aller signer avec Chinalco .

3- CRÉATION DE LA COMPAGNIE AIR GUINÉE

En 2010, CHINA INVESTI MENT FUND (CIF) a projeté un accord avec le Gouvernement guinéen dans lequel il (CIF) s'engageait à relever la société de transport ferroviaire et la société de transport aérien (Air Guinée). Sans attendre  la signature de l'accord, CIF a mis en place le train Conakry express et a acheté  deux avions qui étaient au point de rejoindre la Guinée quand le professeur national à mis le projet de contrat dans les tiroirs . 

Six ans passés, on se lève pour aller signer un accord relatif à Air Guinée.

À vous de conclure. 

 

Quelle lecture faites-vous du passage à mains entre Rio Tinto et Chinalco au sujet du Simandou ?

C'est appréciable, mieux vaut tard que jamais mais je ne crois pas à la sincérité de RIO TINTO et ce à juste raison.

RIO TINTO n'a pas l'air de jouer franc jeu avec l'Etat guinéen dans son retrait du projet. Je lis en filigrane à travers les révélations des scandales qui accablent des fonctionnaires de l'exécutif guinéen, une volonté manifeste de nuire au démarrage effectif du projet.

Pour cause, la décision de l'exécutif de donner l'accord d'évacuation du minerai de nimba par Monrovia à NIMBA MINING, alors que cet accord avait été refusé à RIO TINTO. 

Craignez-vous que les chinois disposent de la quasi totalité des richesses minières du pays ?

Oui et non, selon les termes de cession.

Le Président Alpha Condé veut désormais adopter une nouvelle stratégie et propose un « échange » de Mines contre des infrastructures. Pensez-vous que cela est une bonne décision ?

C'est une catastrophe ! Que faisons nous de la notion du développement durable ?

C'est l'expression manifeste de la dilapidation de nos ressources au profit exclusif de dealers qui entourent cette volonté.

Cédons nos Mines conformément au code minier et des ressources issues de l'exploitation, réalisons nous mêmes nos infrastructures.

Croyez-vous au démarrage du projet Simandou après que Chinalco ait repris la tête du consortium ?

J'y crois mais c'est pas demain la veille pour des raisons que j'ai avancées plus haut. Si non comment vous expliquez la révélation du versement d'un pot de vin de 10,5 millions à un soit disant conseiller du PRG (Président Alpha Condé, Ndlr) et ce depuis 2011. Une affaire de 2011, on ne s'en  rend compte qu'en 2016 comme si c'était du" kagna".

  Comment avez-vous accueilli la nouvelle faisant état d’un versement d’un pot de vin à l’un des conseillers du Président Alpha Condé lors des discussions entre l’Etat guinéen et Rio Tinto ?

Avec beaucoup d'amertume et de frustration.

Que faut-il faire pour que le secteur des mines soit un levier de croissance pour la Guinée ?

C'est un secteur très porteur. Nous devons être en mesure d’affiner un code minier incitatif, Assainir le climat des affaires permettant d'attirer les investisseurs sérieux, être capable de créer de l'emploi et de la richesse.

 

Entretien réalisé par BAH Boubacar Loudah

Pour Africaguinee.com

Tél. : (+224) 655 31 11 13

 

Créé le 26 novembre 2016 11:20

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces