Alerte santé : Rupture de vaccins en Guinée…

CONAKRY-La Guinée est frappée par une pénurie de vaccins. Cette situation quasi-inédite pourrait avoir de graves conséquences à long terme sur la santé des enfants. Plus de cent mille enfants guinéens sont exposés à des maladies avec des risques de morbidité.

Depuis mars 2024, plusieurs structures sanitaires du pays sont confrontées à une pénurie de vaccins notamment antitétaniques. Mais en plus, le vaccin BCG (Bacille Calmette et Guérin) serait également en rupture. M. Félix ACKEBO, Représentant de l’Unicef a tiré la sonnette d’alarme.

« Depuis 2024, un peu plus de 122 000 enfants n’ont pas reçu de vaccins en plein temps. Et un peu plus de 65 000 enfants n’ont pas reçu leurs vaccins BCG (Bacille Calmette et Guérin). Ce qui veut dire que les enfants vont grandir avec des maladies, avec des morbidités. On sera obligé de faire des campagnes dans le futur », a déclaré le Représentant de l’Unicef en Guinée.

Félix ACKEBO prévient que le coût de l’inaction est tellement important qu’il est aujourd’hui impérieux d’avoir des vaccins en qualité et en quantité de façon continue pour que les enfants soient vaccinés

Depuis la survenue de cette crise de vaccins, toutes nos tentatives pour avoir des précisions auprès du ministère de la Santé et de l’Hygiène Publique sont restées vaines. Le Premier ministre Bah Oury promet que la Guinée va adhérer à l’initiative d’indépendance vaccinale afin d’avoir des vaccins de manière pérenne.

Dossier à suivre…

Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com  

Créé le 9 avril 2024 16:06

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces