Affaire « complot » contre l’Etat : Un coprévenu de Gidho Fulbhe jugé à cause d’un groupe WhatsApp

CONAKRY- Le procès de Mamadou Baïlo Diallo, dit « Gidho Fulbhe » et Compagnie, a débuté ce vendredi 23 février 2024 devant le Tribunal de première instance de Kaloum. Ce jeune « blogueur » et ses coprévenus sont poursuivis pour « complot contre la République et complicité ».


Lors de cette première audience, c’est Mamadou Lamarana Guessé Diallo qui a été appelé le premier à la barre. Tenez-vous bien, ce prévenu est jugé pour avoir rejoint un groupe WhatsApp créé par des guinéens basés en Belgique.

Cette plateforme s’appelle « Coordination Internationale Foutah Djallon pour le respect des droits humains et la cohésion sociale ».

Dans sa déposition, ce coaccusé de Gidho Fulbhe a expliqué que l’objectif principal de cette plateforme est de « sensibiliser les jeunes sur les dangers liés à l’immigration illégale, ainsi que d’encourager l’agriculture durable tout en combattant toutes formes manifestations violentes ».

Placé sous mandat de dépôt à la prison civile de Coronthie depuis le 13 décembre 2022, Guidho Fulbhe est arrivé « serein » au tribunal en compagnie de ses cinq coaccusés. L’affaire a été renvoyée au 1er mars 2024 pour la suite des débats.

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 666 134 023

Créé le 23 février 2024 18:23

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF