Transport urbain : les conducteurs de taxis « bonbonas » interpellent le Gouvernement

CONAKRY-Dans un communiqué rendu public dans la soirée d’hier lundi 27 mars 2023, le ministère des Transports a annoncé qu’à partir du 30 septembre prochain, le nombre de passagers dans les transports en commun de type tricycle sera limité à trois personnes. A Conakry, cette décision des autorités passent mal chez les conducteurs de tricycles « bonbonnas », un moyen de transport très prisé à Conakry. Notre reporter est allé à la rencontre de certains jeunes. Ils reprouvent cette décision du ministre Félix Lamah. C’est le cas d’Ismaël Barry diplômé.


« Nous sommes dépassés par cette décision des autorités. Elle est irréfléchie et unilatérale. C’est une mesure contre notre activité. La plupart des conducteurs de ces tricycles ne sont pas propriétaires de leurs engins. Ils ont une recette de 100 000 francs guinéens à déposer chaque jour. Comment vous voulez qu’on trouve cette somme avec cette mesure et avoir une dépense journalière ? Au-delà, les agents de la police routière inventent de fausses infractions dans la circulation pour nous arnaquer. Nous n’avons pas grand-chose à dire. Ce que nous demandons aux autorités, c’est de nous laisser travailler. Conduire un taxi n’est pas un métier, c’est pour éviter le vagabondage dans le quartier que je me suis lancé dans ça », a lancé ce jeune diplômé.

Très en colère, Abdouramane Camara abonde dans le même sens : « Nous ne pouvons pas respecter cette mesure, puisqu’elle est venue à un moment où la conjoncture économique n’est pas du tout favorable. Donc les autorités doivent la revoir. Nous sommes des jeunes. La plupart sont des diplômés sans emploi qui se débrouillent dans ce « métier ». Ce n’est pas comme ça que le Gouvernement pourra nous aider. A chaque fois, on nous inflige des sanctions en prenant des mesures inacceptables. C’est vrai que nous avons des mauvais grains parmi nous mais cette décision du gouvernement est irréfléchie ».

Diallo Thierno Boubacar, diplômé sans-emploi est conducteur de tricycle sur le tronçon T7-Madina. A la différence des deux précédents intervenants, il soutient cette décision du ministère de transport. « Je trouve la décision salutaire.  Avec trois personnes derrière plus le chauffeur devant, le conducteur se sentira à l’aise pour bien conduire. Mais avec deux personnes devant, ça va l’empêcher de conduire normalement. C’est ce qui occasionne des accidents. J’invite mes collègues conducteurs de se conformer aux nouvelles mesures qui sont dans notre intérêt. Le port de casque et des chaussures fermées, c’est pour notre sécurité ».

Ibrahim Camara est un habitué des taxi « bonbonnas ». Il salue la décision du Gouvernement. « C’est une bonne décision puisque ça rentre dans le cadre de la sécurité des passagers. Donc, nous trouvons la mesure salutaire. Nous encourageons les autorités à veiller aussi à son application pour éviter qu’elle ne soit un feu de paille. Bien qu’elle va affecter les revenus des conducteurs, mais la sécurité des citoyens doit primer sur tout « .

Mamadou Yaya Bah 

Pour Africaguinee.com 

Créé le 29 mars 2023 10:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces