Psychose d’Ebola : comment l’arrivée d’un suspect a  »affolé » le Premier ministre guinéen Saïd Fofana…

Mohamed Said Fofana

CONAKRY- Une scène très cocasse s’est passée entre le Premier ministre guinéen, Mohamed Said Fofana, et un de ses neveux en provenance de la Sierra Léone (un des pays durement touché par Ebola). L’arrivée inopinée du jeune garçon à Conaky, a affolé le Chef du gouvernement guinéen, au point qu’il a demandé aux services sanitaires de faire subir à son neveu des contrôles sanitaires qui frise le ridicule, a appris Africaguinee.com.


Décidemment, ce ne sont pas que les citoyens qui sont envahis par la peur de contracter le virus mortel, Ebola. Cette psychose a gagné même les plus hauts commis de l’Etat. Le récit que vous allez lire est loin d’un scenario cinématographique. L’histoire s’est passée entre le Premier ministre guinéen Mohamed Said Fofana et son neveu venu de la Sierra Léone.

 C’est le ministre de la santé et de l’hygiène Publique, le médecin Rémy Lamah, qui pour appeler la population à la prudence, à la collaboration et au respect des mesures d’hygiènes dans la lutte contre Ebola, a raconté cette scène plutôt «inédite » qui s’est passée entre le chef du gouvernement guinéen et son neveu. Lisez…

’Le premier ministre Chef du gouvernement a reçu son neveu qui était allé en vacance en Sierra Léone. Il est arrivé vers 19 heures à l’aéroport de Conakry. Dès que le premier ministre a été informé de l’arrivée de son neveu, il m’a appelé d’urgence pour me demander de lui trouver deux médecins.

J’ai pris des agents de santé pour arriver à l’aéroport. J’avoue que le jeune était là isolé. Il était encerclé par les militaires sans mouvement. Et puis, le PM (premier ministre, Ndlr) qui était même dans la cours, ne voulait même pas le (son neveu, ndlr) regarder. Alors, quand je suis arrivé, je suis rentré avec les deux agents, on a pris le  thermo-flash pour prendre la température de jeune. C’était autour 36/5. (normal,ndlr)

Mais même ça n’a pas rassuré le premier ministre. Il dit : ‘’bon, trouvez-moi de l’eau de javel, imbibez-le’’. Pendant ce temps, il pleuvait et le jeune grelottait. On a dilué l’eau de Javel dans un sceau d’eau, on a versé sur lui (le garçon, ndlr).

Pis, ça aussi n’a pas suffit. Le PM dit :‘’son sac là, tous ses effets, brûlez moi ça !’’ ça a chauffé, jusqu’à 22 heures, on était là. Le jeune a été imbibé avec de l’eau de javel, après, il est rentré dans la cour. Le premier ministre le regarde, il dit : ‘’rasez-le’’.

Tous les matins, un médecin contrôle la température du jeune depuis qu’il est arrivé.  Et, il lui interdit d’approcher les autres membres de la famille.  Il est isolé, il est interdit de tout mouvement, il ne sort pas.

Mais à chaque fois, le PM appelle sa sœur pour lui dire : ‘’comment vous pouvez m'envoyer mon neveu sans m’informer ? ‘’ »,  a raconté le ministre de la santé ce samedi en conférence de presse. ‘’Donc, il faut que tout le monde fasse ce genre d’exercice’’, a exhorté le médecin Rémy Lamah.

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 31 11 12

Créé le 16 août 2014 16:00

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces