Plan social de la Sotelgui: Ces employés qui se plaignent de leur sort…

sotelgui

CONAKRY-Certains employés de la société guinéenne des télécommunications (SOTELGUI) ont commencé à percevoir leur dû dans le cadre de l’exécution du plan social imposé par le gouvernement guinéen, a constaté sur place Africaguinee.com.

Devant les guichets du trésor public situé au centre ville de Kaloum, plusieurs employés font la queue et attendent leur tour de paye. Dans la salle,  c’est le brouhaha, si  certains  se plaignent  du ‘’maigre salaire’’ perçu, d’autres dénoncent leur licenciement. 

Ces  travailleurs sont en majorité des contractuels. Malgré qu’ils ne soient pas contents, ils acceptent tout de même de percevoir leur 12 mois d’arriérés de salaire.

C’est le cas  de ce vigile de la Sotelgui en poste au site d’Enco5;  Bangoura Mohamed Salifou, en service  depuis 2010 déclare qu’il est là pour prendre  ‘’son fameux  argent que le ministre  (  Oyé Guilavogui, ndlr) a voulu leur octroyer’’. Il nous a confié qu’il n’aura que  4.089 000 francs guinéens alors que son arriéré de salaires devrait être six millions.

« Notre droit n’a pas été respecté et ça été brimé. Tout ce qui se dit dans les medias d’Etat n’est pas vrai.  On est menacé aujourd’hui, si tu ne prends pas ça, tu n’auras rien.  L’argent qu’on nous a donné est insuffisant. Après toutes ces difficultés, on me licencie », a déploré M. Bangoura dans un désespoir.

Il invite ses collègues de la Sotelgui de se saisir de la justice pour être  rétablis dans leurs droits.

Même cri de cœur  pour cet  agent commercial   de la Sotelgui à Boussoura, Sylla Mohamed  en service depuis 2009. Il  pense que cette paie est faite  sur la base de l’ancienneté.

« Le  document appelé procès verbal de commun accord indique par rapport à mon ancienneté de   2011 à 2013 je dois un montant de plus  cinq millions de francs guinéens », précise-t-il.

Sur les raisons de l’acceptation  de payement, Mohamed Sylla a affirmé que pendant que les syndicalistes disaient aux gens de ne pas prendre l’argent, il y avait déjà  un groupe qui  avait reçu l’argent. 

« Nous sommes là aujourd’hui pour ne pas que nous soyons des perdants dans cette  histoire. Sinon au départ il y avait une réticence.  Il y  avait déjà un grand nombre qui était passé à l’inspection du travail et rempli leurs formalités pour  rentrer  en possession de leurs règlements. Donc chacun s’est contenter de la façon dont l’Etat a résolu le problème », a-t-il soutenu.

Dans ses explications, il a déplore les  difficultés d’acquisition  de leur  dû.  ‘’Cela fait trois jours que nous sommes  en train  de souffrir pour avoir notre argent. Je crois qu’il y a un manque de volonté au niveau du trésor’’, regrette-t-il.

Un autre employé, Gaston Bangoura a quand à lui  un sentiment de regret  et se dit étonné de la façon  dont cette entreprise traite  son personnel.

Le gouvernement guinéen était à couteux tirés avec les employés de la sotelgui, qui au départ avaient rejeté le plan social proposé par le gouvernement.

BAH Aïssatou

Africaguinee.com

Tél : (+224) 655 31 11 14

Créé le 20 juillet 2014 19:54

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm