Ousmane Gaoual Diallo : « L’internet n’est pas un droit… »

CONAKRY-Le porte-parole du Gouvernement guinéen, Ousmane Gaoual Diallo a réagi ce jeudi 30 novembre 2023 sur les restrictions d’accès aux réseaux sociaux.  Interpelé en marge du traditionnel briefing après le conseil des ministres, le ministre des Postes, Télécommunications et de l’Économie Numérique s’est étendu sur ce sujet qui défraie la chronique dans la cité. Explications.


Restriction des réseaux sociaux

« L’internet n’est pas un droit. Ce n’est pas coupé, ça marche. Notre pays n’est relié que par un seul câble sous-marin. Ça, on ne va pas le répéter à chaque fois qu’il y a des problèmes. Il faut assumer certaines positions », a déclaré le porte-parole du Gouvernement.

Selon Ousmane Gaoual Diallo, chaque fois qu’il y a un journaliste qui est interpelé ou questionné, on brandit la liberté de la presse. « C’est bien parce que c’est une liberté qui est importante dans la démocratie, même dans un pays en construction. Cette liberté-là concerne aussi la responsabilité. L’un ne va pas sans l’autre. On ne peut pas revendiquer la liberté d’expression sans assumer la responsabilité qui va avec.

En longueur de journée, quand un citoyen est inculpé par la justice, la plupart des médias font le procès dans leur studio. C’est un outrage. Quand quelqu’un est inculpé, il est présumé innocent. On ne le commente pas. Ce n’est pas le rôle de la presse de juger la justice. L’information judiciaire est encadrée…C’est ensemble que nous allons tous faire évoluer cette liberté, que chacun joue son rôle de façon à ce que les choses se passent très bien, pour que le citoyen puisse avoir accès à l’information de façon objective », a expliqué le ministre porte-parole du Gouvernement.

Nous y reviendrons !

Dansa Camara

Pour Africaguinee.com 

Créé le 30 novembre 2023 20:27

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces