Le Niger et le Burkina quittent le G5 Sahel : Les dessous d’un retrait…

OUAGADOUGOU-Le Burkina Faso et le Niger, deux pays de l’Afrique de l’Ouest dirigé par des militaires ont décidé de quitter le G5 Sahel y compris la Force conjointe.


Créé en fin 2014, le G5 Sahel rassemblait jusque-là, le Burkina Faso, le Mali, la Mauritanie, le Niger et le Tchad. Son objectif était de mutualiser les capacités et les moyens pour faire du Sahel un espace de sécurité et de développement. Près de neuf ans après, Niamey et Ouagadougou constatent que cet objectif est loin d’être atteint.

« Force est de constater qu’après près de 9 ans d’existence, l’organisation peine à atteindre ses objectifs. Pire, les ambitions légitimes de nos Etats à faire de l’espace du G5 Sahel une zone de sécurité et de développement sont contrariées par des lourdeurs institutionnelles, des pesanteurs d’un autre âge qui achèvent de nous convaincre que la voie de l’indépendance et de la dignité sur laquelle nous sommes aujourd’hui engagés, est contraire à la participation au G5 Sahel dans sa forme actuelle », indique les deux Etats dans un communiqué conjoint signé le 1er décembre mais qui a fuité ce dimanche 03 décembre.

Intérêts étrangers

Le G5 Sahel ne saurait servir les intérêts étrangers au détriment de ceux des peuples du Sahel, encore moins accepter le diktat de quelque puissance que ce soit au nom d’un partenariat dévoyé et infantilisant qui nie le droit à la souveraineté, lit-on dans la note conjointe.

« C’est en toute lucidité que le Burkina Faso et la République du Niger ont pris la responsabilité historique de se retirer de cette organisation », indique le communiqué conjoint signé par le colonel major Abdourahmane Amadou et Emmanuel Ouedraogo.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 3 décembre 2023 16:19

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces