Kindia : Le récit pathétique d’une mineure « violée » par un gendarme…

viol_kindai

KINDIA- C’est un autre cas d’abus sexuel atypique ! Une jeune fille mineure, affirme avoir été violée par un gendarme, au quartier Sinania dans la commune Urbaine de Kindia. Âgée de treize (13) ans, cette apprentie couturière soutient qu’elle a été abusée à cinq reprises par un gendarme nommé Biro.

Aujourd’hui, elle est enceinte de quelques semaines alors que le gendarme a pris la poudre d’escampette. Interrogée, la fille qui a témoigné sous le sceau de l’anonymat affirme avoir été victime d’intimidation, de menace de la part de son bourreau présumé.

"Biro (le gendarme, ndlr) m’a appelé dans sa chambre et m’a donné de l’argent pour que j’aille lui acheter du jus. A mon retour, je me suis arrêtée devant sa chambre pour l’appeler de venir chercher son jus. Il m'a dit de rentrer…lorsque je suis venue lui remettre le jus, il a saisi ma main et m’a jeté dans son lit. Il a fait ce qu'il a voulu faire de moi.

Depuis ce premier acte, puisque nous logeons dans la même maison, dès que ma sœur sort de chez nous, il profite de moi. En abusant de moi sexuellement, en me menaçant. Il me dit que si j’informe ma sœur il va me tuer. C’est la raison pour laquelle j’avais peur. Il est tombé sur moi cinq fois", a expliqué la victime, aujourd’hui enceinte.

La tutrice de cette mineure explique comment elle a constaté la grossesse. « Je suis venue trouver ma petite sœur couchée, son corps était chaud. Je lui ai demandé ce qui ne va pas, elle ne m'a rien dit. Lorsque je l’ai forcé à parler, elle m’a dit qu’elle a des maux de tête, mais je soupçonnais quelque chose. J’ai donc insisté parce que son état ne me rassurait pas. Elle m’a demandé si je ne vais pas la frapper si elle dit la vérité. Je l’ai rassuré. Elle m'a fait croire que c’est Biro qui l'a violé à plusieurs reprises et que ce qui la rend malade », explique cette dame sous couvert de l´anonymat. 

Ce viol inquiète la tutrice de la victime. Car le gendarme accusé cohabite avec elle. "Je ne sais plus quoi faire, je suis troublée, j’ai très peur. Car ce gendarme a menacé à plusieurs reprises la fille avant de faire ce qu’il a fait. Aujourd’hui la fille est enceinte, et il (le gendarme) est introuvable. Je demande aux autorités de prendre les dispositions pour la prise en charge de la fille et m’aider à avoir la sécurité chez moi", a-t-elle lancé.

Depuis Kindia, Chérif Keita

Pour Africaguinee.com

Créé le 19 décembre 2022 11:29

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm