Guinée : La réplique de Conakry après les « critiques » du chef de l’ONU…

Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger

CONAKRY-Les récentes critiques du Secrétaire général de l’organisation des Nations-Unies (ONU) sur la situation des droits humains en Guinée, font réagir Conakry.

Depuis le mois de mai, la junte au pouvoir a décidé de retreindre certaines libertés en Guinée en suspendant les manifestations de rue.

Une mesure qui est en déphasage avec le respect des droits humains. Cette décision controversée des autorités de la transition a fait réagir plusieurs organisations et institutions internationales.

Le Chef de l’ONU Antonio Guterres n’est pas resté en marge. Fin septembre, il avait appelé Conakry à veiller à ce que les droits de l’homme soient respectés tout au long du processus de transition politique.

Lire aussi-Dr Morissanda sur la sanction de l’ONU: "Il est inadmissible qu'un pays comme la Guinée soit incapable de payer ses cotisations …"

Le Gouvernement guinéen, à travers le ministre des affaires étrangère ne reste pas de marbre par rapport à ces critiques. « La Guinée reste attachée aux droits humains, au droit des peuples et des Nations », réplique le chef de la diplomatie guinéenne.

 Dr Morissanda Kouyaté précise que « cette ligne ne varie pas, en fonction de la nouvelle direction que le chef de l’Etat, le colonel Mamadi Doumbouya imprime à notre pays ».

A suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 13 octobre 2022 16:09

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm