Guinée : Amadou Damaro Camara court un gros risque…

Amadou Damaro Camara, président de l'Assemblée Nationale

CONAKRY- L’état de santé de l’ancien Président de l’Assemblée Nationale ne s’améliore toujours pas. La semaine dernière, sa demande de mise en liberté provisoire assortie d’une autorisation de sortie pour des soins à l’étranger a été rejetée par la chambre de jugement de la Cour de Répression des Infractions Économiques et Financières (CRIEF).

Alors qu’il était attendu ce lundi 29 avril 2024 à la barre pour la poursuite de son procès, l’honorable Amadou Damaro Camara ne s’y est pas rendu. Et pour cause, il a été victime ce matin d’un malaise à l’hôpital sino-guinéen où il est alité depuis plusieurs mois, a appris Africaguinee.com. Selon une source proche de l’ancien parlementaire, il a commencé par avoir des vertiges, finalement il n’a pas pu se rendre à la CRIEF.

M. Camara court même un risque d’AVC (accident vasculaire cérébral), selon son bulletin révélé il y a quelques semaines à la Crief où il est jugé pour des faits présumés de ‘’détournement de deniers publics, enrichissement illicite, blanchiment de capitaux, corruption dans le secteur public et privé, prise illégale d’intérêts et complicité’’.

Ce pilier du régime d’Alpha Condé, déchu en septembre 2021, souffre d’une neuropathie périphérique. Une pathologie qui risque de lui coûter ses orteils. Un de ses proches nous a confié qu’il ne ressent plus rien sur cette partie de son pied.

A suivre !

Africaguinee.com

Créé le 29 avril 2024 19:55

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,