Gaza : « les actions israéliennes pourraient forcer tout le monde à agir », avertit l’Iran

Le président iranien Ebrahim Raïssi a déclaré dimanche 29 ocotbre que les bombardements en cours sur Gaza par Israël « pourraient forcer tout le monde » à agir, dans le cadre du dernier avertissement lancé par la république islamique depuis le début du conflit Israël-Hamas.


Israël bombarde le territoire palestinien depuis que des hommes armés du Hamas ont envahi la frontière le 7 octobre et tué plus de 1 400 personnes, pour la plupart des civils, ont indiqué des responsables israéliens.

Depuis lors, plus de 8 000 personnes ont été tuées à Gaza, dont la moitié étaient des enfants, selon le ministère de la Santé dans l’enclave dirigée par le Hamas, une bande de terre pauvre qui abrite 2,4 millions de personnes.

« Les crimes du régime sioniste ont franchi les lignes rouges, et cela pourrait obliger tout le monde à agir », a déclaré Raïssi sur X, anciennement Twitter.

« Washington nous demande de ne rien faire, mais ils continuent d’apporter un large soutien à Israël », a-t-il déclaré.

« Les États-Unis ont envoyé des messages à l’Axe de la Résistance mais ont reçu une réponse claire sur le champ de bataille », a-t-il écrit, utilisant un terme souvent utilisé par les responsables iraniens pour désigner la République islamique et ses alliés comme le Hezbollah libanais, les Houthis du Yémen et d’autres forces chiites en Irak et en Syrie.

Bien que l’on ne sache pas clairement à quoi il faisait référence, il y a eu une série d’attaques contre les forces américaines en Irak et en Syrie ainsi que des échanges de tirs croissants entre le Hezbollah et les forces israéliennes à la frontière libanaise depuis le début du conflit à Gaza.

L’Iran, qui soutient financièrement et militairement le Hamas, a salué les attentats du 7 octobre comme un succès.

Mais elle a insisté sur le fait qu’elle n’était pas impliquée dans l’attaque, au cours de laquelle 230 personnes ont également été prises en otage, selon les autorités israéliennes.

« L’Iran considère qu’il est de son devoir de soutenir les groupes de résistance, mais (…) les groupes de résistance sont indépendants dans leurs opinions, décisions et actions », a déclaré samedi le président iranien dans une interview à Al Jazeera, selon des extraits publiés par l’agence de presse IRNA.

« Les Etats-Unis connaissent très bien nos capacités actuelles et savent qu’elles sont impossibles à surmonter », a-t-il déclaré.

AFP

Créé le 30 octobre 2023 09:47

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces