France : Un policier mis en examen « pour homicide volontaire » suite à la mort d’Alhoussein Camara

PARIS- L’enquête sur la mort du jeune guinéen, Alhousseine Camara, tué par un policier à Angoulême connait une avancée significative dans un contexte de forte tension suscitée par un incident similaire en France.

La police française est plongée dans la tourmente d’une nouvelle bavure qui a viré au drame. De violentes manifestations sur fond d’arrestations, d’incendie et de pillages agitent l’Hexagone depuis mercredi.

Alhousseine Camara (voir photo en bas), âgée de 19 ans, a tué le 14 juin dernier près d’Angoulême alors qu’il était au volant de sa voiture. L’incident dramatique a suscité une onde de choc.

Alhoussein Camara

Conakry a exigé des autorités françaises toute la lumière sur ce crime. Selon une source proche du dossier, l’enquête connait une avancée majeure. Un policier impliqué dans l’incident a été mis en examen pour « homicide volontaire ».

La Guinée s’est déjà constituée partie civile dans cette affaire, et son ambassade basée à Paris suit le dossier de près à Angoulême, précise notre informateur.

La dépouille d’Alhousseine Camara est arrivée dans la nuit d’hier mercredi 29 juin 2023 à Conakry après autopsie. Elle a été accueillie par le ministre des affaires étrangères, en présence des proches de la victime.

Alhousseine Camara sera inhumée demain vendredi 30 juin, a appris Africaguinee.com.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 29 juin 2023 14:29

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_