Disponibilité des produits de Santé : La Pharmacie centrale de Guinée rassure…

CONAKRY-Une équipe de la Pharmacie Centrale de Guinée (PCG S.A), conduite par le directeur général adjoint de ladite institution, a effectué une tournée-immersion au sein de ses sites relais, ce jeudi 27 avril 2023. Objectif, évaluer les stocks de produits disponibles et rassurer la population. A date, le constat révèle que la Guinée dispose d’une quantité suffisante de produits essentiels de qualité, capable de couvrir pour au moins six mois.

La tournée a démarré au niveau du site relais de Kountia où la Pharmacie centrale de Guinée (PCG) dispose de quatre grands magasins. Là, d’importantes quantités de produits destinés au ravitaillement des centres de santé et hôpitaux du pays, sont stockés en toute sécurité.

« Vous comprendrez que la pharmacie centrale s’est basée sur un certain nombre d’éléments de base, qui est en rapport avec la liste nationale de médicaments essentiels et les ordinogrammes. Vous comprendrez que l’organisation du système de santé en Guinée de la base au sommet s’est basée sur les éléments essentiels de l’ordinogramme. Nous avons essayé de disponibiliser ces médicaments. Aujourd’hui, le taux de disponibilité tourne autour de 90%.

Ces stocks que vous venez de constater aujourd’hui, c’est pour rassurer le peuple de Guinée et tout la population guinéenne que la centrale nationale d’achat est en train de fournir de gros efforts pour rendre disponibles, les médicaments de base communautaire, les médicaments qui répondent à la majeure partie des besoins de la population », a expliqué le Dr Adama Bakary Keita, Directeur général adjoint de la PCG.

Procédure de dispatching 

En ce qui concerne le dispatching, deux sections essentiellement se trouvent à la pharmacie centrale de Guinée. A propos, monsieur Keita a souligné la présence d’une section qui s’occupe des programmes verticaux du ministère de la santé. Ce sont les produits de gratuité qui répondent à un cycle de distribution trimestrielle.

« Là où je vous parle, nous sommes en période de distribution dans les régions. Les 438 centres de santé publics et les structures confessionnelles qui sont intégrées au programme de gratuité, recevront des médicaments. Il y a une bonne partie qui a déjà été desservie. Et nous avons l’autre volet, c’est le volet commercial qui concerne les médicaments essentiels qu’on appelle les médicaments génériques.

Il n’y a pas un cycle particulier, les structures expriment leurs besoins, viennent à la PCG avec les bons de commande et ils sont servis en fonction de leurs besoins. A Conakry, nous avons cinq magasins relais. Quatre à Kountia et un magasin à Kaloum et plus le niveau central (…). C’est ce qui oriente les prises de décision. Aujourd’hui on est très heureux de vous apprendre qu’on a à date à une couverture qui va jusqu’à six mois », a rassuré le DGA de la PCG.

De Kountia, l’équipe déployée s’est rendue au siège de la Pharmacie centrale de Guinée. C’est là que les dépôts d’énormes quantités de produits de santé se trouvent. A ce niveau également, le constat est rassurant. De grandes quantités de médicaments et autres matériels utilisés dans le cadre des traitements sont stockés dans des magasins appropriés.

« Vous comprendrez qu’en terme de disponibilité il y a quand même certains facteurs qu’il faut prendre en compte. La pharmacie centrale a essayé aujourd’hui de travailler sur la base. Vous conviendrez avec moi que notre système est organisé sur la santé communautaire. Nous nous avons utilisé l’ordinogramme qui prend en compte l’ensemble des produits des centres de santé qui constituent les 80% des besoins d’accès à la santé des populations. Donc, c’est sur cette base que nous nous sommes battus aujourd’hui à rendre disponible ces médicaments. Nous sommes autour d’une disponibilité qui tourne autour de 90%. Aujourd’hui, je suis heureux de vous apprendre qu’on a une moyenne de six mois de stock disponible », indiqué Adama Bakary.

Il conclut en disant que la mission régalienne de la pharmacie centrale de Guinée, est de rendre disponible les médicaments pour les structures sanitaires publiques du pays. « Aujourd’hui, avec la lutte engagée contre la vente illicite des médicaments essentiels, nous avons eu l’autorisation de monsieur le ministre de la santé d’assurer l’approvisionnement des officines privées et les ONG. Aujourd’hui, toutes les officines privées à destination de la PCG bénéficient des médicaments essentiels pour la population guinéenne à des coûts très abordables », a-t-il dit.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 28 avril 2023 09:56

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_