Descente « inopinée » d’une équipe de l’ARPT chez Djoma : Kalil Oularé explique ce qui s’est passé…

CONAKRY-Une équipe d’inspection de l’Autorité de Régulation des Postes et Télécommunications (ARPT) a effectué une visite « inopinée », ce jeudi 14 mars 2024 dans les locaux de « Djoma », a appris Africaguinee.com.

Ce groupe de Médias ainsi que d’autres, sont victimes de restriction depuis plusieurs mois, pour des raisons de « sécurité nationale », selon la Haute Autorité de Communication (HAC).

Les dirigeants de cette entreprise de presse se disent surpris de la méthode employée lors de cette visite et s’interrogent sur le but recherché par le régulateur.

« J’ai vu deux pickups dont un qui avait à son bord des gendarmes, l’autre conduisait la délégation de l’ARPT. J’étais surpris mais après je les ai reçus. Ils m’ont montré l’ordre de mission nous demandant l’autorisation de visiter nos installations pour voir si le matériel est correct à Djoma », confie Kalil Oularé, interrogé cet après-midi.

Le premier responsable de ce groupe de médias rappelle que depuis plusieurs mois, ils ont saisi l’ARPT à travers un courrier mais qui n’a jamais eu de réponse. D’où son incompréhension par rapport à cette visite inopinée ce jeudi 14 mars 2024.

« On ne peut pas écrire à une institution depuis trois mois qui ne nous répond pas, et puis qu’on nous envoie une mission d’inspection. Pendant ce temps, on met de la musique qui passe sur nos fréquences, nos radios sont en train de mourir à petit feu parce que les annonceurs ne viennent plus…On ne sait pas le but recherché », dit-il, indiquant qu’il s’attendait plutôt à un début de résolution du problème que son entreprise de médias traverse. Surtout que le nouveau Premier ministre s’est engagé dans une dynamique de décrispation.

A suivre !

Africaguinee.com

 

Créé le 14 mars 2024 18:04

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,