Consultations entamées par Embalo pour la « reprise » du dialogue : Voici la position de Conakry…

Dr Morissanda Kouyaté, ministre des Affaires étrangères, de la coopération internationale, de l’intégration africaine et des guinéens de l’étranger

CONAKRY-Le Président en exercice de la CEDEAO (communauté économique des États de l’Afrique de l’Ouest) a entamé, lundi 26 décembre 2022, des consultations avec des acteurs guinéens en prélude à l’ouverture du dialogue inclusif revendiqué par le Sommet des Chefs d’Etat le 04 décembre dernier à Abuja. 

Umaro Sissoco Embalo a ouvert le bal par les coalitions et organisations de la société civile ayant boycotté les pourparlers organisés par le Gouvernement de transition du 24 novembre au 15 décembre.

Le président de Guinée Bissau a eu un tête-à-tête hier à Bissau avec Cellou Dalein Diallo, Sékou Souapé Kourouma, Saikou Yaya Barry, Sékou Koundouno. Cette initiative semble jeter le froid sur le dialogue dont les travaux ont été bouclés il y a juste une semaine.

Dès lors, des interrogations subsistent : Quelle est la position de Conakry par rapport à cette démarche entamée par le Chef des dirigeants de la Cedeao ? Les autorités de la transition seront-elles favorables à une reprise des discussions ?

Joint au téléphone ce mardi 27 décembre 2022 par Africaguinee.com, le chef de la diplomatie guinéenne a été peu bavard sur le sujet. Dr Morissanda Kouyaté qui a été actif dans les coulisses lors du sommet d’Abuja début décembre pour que le chronogramme du 24 mois soit entériné par les Chefs d’Etat, a indiqué qu’il n’a pas de commentaire à faire sur ce sujet. Le ministre des affaires étrangères précise que les recommandations des chefs d’Etat sont claires et nettes : c’est l’ouverture d’un dialogue inclusif. Selon lui, c’est ce que le Gouvernement a fait et la main reste toujours tendue.

« On est sorti d’un sommet où il y a eu des recommandations. On s’en tient à ça parce que le communiqué des Chefs d’Etat est clair et net : on a demandé d’ouvrir le dialogue à tout le monde. C’est ce que le Premier ministre a fait, c’est ce que nous avons fait.

Même lors de la cérémonie de signature et remise du rapport du dialogue au Chef de l’Etat, le Premier ministre a réaffirmé que la main reste tendue.

Donc, on en est là, pour le reste nous n’avons aucun commentaire à faire sur autre chose. Je m’en tiens à ce qui a été dit et décidé à Abuja », a martelé Dr Morissanda Kouyaté.

A suivre…

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 655 311 112

Créé le 27 décembre 2022 12:03

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces