Cas Antonio Souaré : Ce qu’on ne vous a pas dit jusque-là !

Antonio Souaré

CONAKRY- Ce n’est qu’une question d’heures ! Peut-être même de minutes ! Antonio Souaré va retirer sa candidature pour le poste de Président de la Fédération Guinéenne de Football.

La rencontre de ce dimanche 25 avril 2021 entre le Président Alpha Condé et certains acteurs du monde du football guinéen a été décisive. Il fallait tirer au clair l’affaire de la candidature du Président du Horoya Athlétic Club de Conakry.

À l’initiative du Chef de l’État, cette réunion a connu la participation de Mme Fatimatou Samoura, la Secrétaire Générale de la FIFA, ainsi que d’autres « gros bonnets » de la Confédération Africaine de Football.

Selon certaines indiscrétions, la visioconférence a été riche en émotion. D’abord après l’annonce de l’éventualité d’une sanction contre la Guinée si Antonio Souaré venait à être réélu à la tête de la Féguifoot. Mme Samoura n’est pas passé par le dos de la cuillère dans ses explications.

« On a un dossier plus lourd contre Monsieur Antonio que celui de Monsieur Blater (ancien Président de la FIFA, Ndlr) », aurait précisé Mme Samoura. 

A en croire nos sources, Antonio Souaré était tellement mal à l’aise que la réunion a été interrompue plus d’une fois. 

L’autre couac enregistré lors de cette visioconférence a été la révélation faite par l’homme d’affaires guinéen. Antonio Souaré a révélé avoir injecté plusieurs millions de dollars dans le football depuis son arrivée à la tête de la Féguifoot. Plus de 25 millions de dollars en tout selon Antonio qui cite son financier comme source. 

Cette annonce a aiguisé les soupçons des membres des instances dirigeantes du football au niveau mondial et africain. « D’où viennent ces fonds ? Sur quelle base Antonio aurait injecté un tel montant en l’espace des quatre années qu’il a passées à la tête de la Féguifoot ? »

Ce sont là quelques questions que se sont posés les cadres et dirigeants de la CAF et de la FIFA qui ont assisté à la visioconférence. 

De tout ce qui précède, l’on peut dire sans risque de se tromper que le retrait de la candidature d’Antonio Souaré ne fait l’ombre d’aucun doute. Ce que certains observateurs prédisent désormais, c’est des poursuites contre le Président du HAC.

A suivre…

Africaguinee.com

 
Créé le 26 avril 2021 15:45

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces