Assemblée nationale: chaque député aurait perçu 30 millions de francs guinéens

palais_depute_0

CONAKRY-L'Etat guinéen a décidé de menager les députés!Pour le mois de février 2014, chaque député aurait reçu sur son compte une somme de 30 millions de francs guinéens. Si cette somme suscite une vive polémique dans le pays alors que la majorité des guinéens vivent dans une extrême pauvreté,  cet argent aurait une justification.

« Les 30 millions que nous avons reçu représentent une avance sur indemnité. (…)Il y a  des députés  qui ont quitté l’intérieur du pays depuis la proclamation définitive des résultats par la Cour suprême pensant que la session inaugurale sera convoquée aussitôt. Ces derniers tiraient le diable par la queue. Certains dormaient même dans les QG et permanences des partis politiques. Ce n’est pas normal », explique Baidy Airbot, député de l'Union des forces républicaines (UFR) de Sidya Touré sur les antennes d'une radio locale à Conakry.

« On s’est dit sur la base des prévisions de faire une avance aux députés pour que ces derniers puissent retourner d’où ils viennent. Ils sont là au compte de l’Etat. Ils doivent être dans des hôtels, s’ils sont malades ils doivent être traités puisqu’ils sont venus pour une mission du peuple », a ajouté M. Aribot

Ce député de l'opposition a plaidé pour  que les salaires des députés leur permettre d'exercer convenablement leurs fonctions.

«Je ne suis pas contre qu’on paie un député à 25 ou à 30 millions. Un député n’est quand même pas un marchand de cacahouètes. Si nous souhaitons travailler dans les meilleures conditions pour honorer le mandat que le peuple nous a donné, il faudrait qu’on trouve un moyen pour mettre les députés à l’abri des besoins », a-t-il poursuivi.

Installé en janvier dernier, le nouveau parlement guinéen compte 114 sièges majoritairement acquis par la mouvance présidentielle.

L'installation de la nouvelle assemblée a mis fin à une longue transition politique en Guinée amorcée depuis 2008, après la mort du président Lansana Conté.

Les élections communales et communautaires sont attendues d'ici la fin de l'année avant la présidentielle de 2015.

Nous y reviendrons.

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

 

Créé le 24 février 2014 21:26

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces