Ousmane Gaoual Diallo : « Je mettrai l’accent sur la création de la compagnie aérienne nationale… »

CONAKRY-Ousmane Gaoual Diallo prend désormais les rênes du ministère des Transports. Le porte-parole du Gouvernement qui a été installé dans ses fonctions ce samedi 16 mars 2024, a décliné ses priorités à la tête de ce Département névralgique.

Parmi elles, la poursuite des efforts pour doter la Guinée d’une compagnie nationale aérienne, la finalisation des chantiers de construction des quatre aérodromes dans les capitales régionales, la modernisation, l’extension et la certification de l’Aéroport International Ahmed Sékou Touré.

Des progrès sont réalisés dans le domaine des transports en Guinée certes, néanmoins beaucoup de défis restent à relever, prévient Ousmane Gaoual Diallo.

« En matière de transport maritime, ces dernières années, certes le Port Autonome de Conakry a été classé pendant deux années successives port le plus performant de l’Afrique de l’ouest selon ECOFIN. Néanmoins, nous devons d’avantages investir afin de rendre ce port le plus attractif de la sous région, mettre l’accent sur le développement d’autres ports conventionnels ainsi que des ports miniers. Pour faciliter la mobilité dans notre Capitale, il est urgent de mettre en œuvre le projet de transport maritime urbain, qui prendra en compte les traversées vers les îles de Loos afin de décongestionner la circulation dans la ville, et pourquoi pas le transport maritime sous régional avec nos voisins côtiers. Concernant le transport terrestre, nous devons tout mettre en œuvre afin de continuer à développer le corridor Conakry- Bamako et Conakry Ouagadougou qui tient à cœur au Président de la République, Général Mamadi Doumbouya. Il est indispensable aussi de procéder rapidement à la finalisation des études et à la réalisation du tronçon chemin de fer Conakry-Kourya, long de 62 Km, qui permettra d’évacuer les marchandises à partir du Port Autonome de Conakry et recevoir aussi des marchandises en provenance de Bamako et de l’intérieur de la Guinée. Pour le transport urbain de passagers, renforcer le train Conakry Express qui draine environ 5 000 personnes par jour et présenter le projet de loi ferroviaire qui permettra aux acteurs la mutualisation des lignes« , poursuit Ousmane Gaoual Diallo.

Dans ses perspectives, le ministre des Transports compte effectuer le déploiement potentiel de deux lignes rapides de bus à haut niveau de service (BRT), ainsi que la mise en place d’un réseau de deux lignes ferroviaires express. Outre cela, un plan de circulation visant à relier les réseaux secondaires des communes et des quartiers directement entre eux, sera engagé, promet M.Diallo

« Le transport aérien quant à lui reste un défi majeur pour les pays africains, la Guinée n’est pas en marge de cette situation. Durant ma mission, je mettrai l’accent sur la modernisation et la certification de l’aéroport Ahmed Sékou Touré de Conakry et la poursuite des travaux de construction des quatre aérodromes régionaux, ainsi que la création de la compagnie aérienne nationale. A moyen et long terme, approfondir les études sur le projet de construction d’une ville aéroportuaire de Maférinya, dans la préfecture de Forécariah lorsque les données socio- économiques l’exigeront », annonce le nouveau patron du département des Transports.

A suivre !

Dansa Camara DC 

Pour Africaguinee.com 

Créé le 16 mars 2024 16:09

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces