Tortures en Guinée : Le Commandant Sékou Resko devant la Cour Pénale Internationale ?

resko

CONAKRY- L’ancien gouverneur de la ville de Conakry risque d’être poursuivi devant la Cour Pénale Internationale pour les violences commises sur des citoyens en 2010, a appris Africaguinee.com.


 ‘’ Il faut que le procès des tortionnaires de 2010 ait lieu !’’ le ton est donné par la président d’honneur de la FIDH, qui veut voir Resko devant les juges avant la fin de l’année en cours au risque de porter cette affaire à la Cour Pénale  Internationale.

L’ancien gouverneur de la ville de Conakry devrait être jugé bientôt pour des cas de tortures qu’il aurait commises en 2010 sur 17  civils au Rond-point de Hamdallaye.

‘’Il  n’y a aucune raison pour que ce ne soit pas fait rapidement  le  procès. Il faut que ce procès soit fait  d’ici la fin de l’année au plus tard’’, a exigé la présidente d’honneur de la fédération internationale des ligues des droits de l’homme, ce vendredi lors d’une Conférence de presse.

Souhayr Belhassen précise que ‘’Si le procès ne se déroule pas dans le temps, c’est de faire recours à la cour pénale  internationale’’, dit-elle.

Toutefois, la présidente de la FIDH, indique que les autorités judicaires leur ont donné la ferme assurance que ce dossier avance de manière sérieuse. ‘’On nous garantie que sur cette affaire, les choses avançaient de façon très sérieuse’’.

Si cette affaire est jugée, « ce sera pour nous  un acte concret pour illustrer la lutte contre l’impunité et la volonté d’arriver à une réconciliation nationale », rapporte la  défenseuse des droits de l’Homme.

Et, pour démarrer ce processus,  il faut, dit-elle, une implication claire  au plus haut niveau, c'est-à-dire du président de la République lui-même, déclare Souhayr Belhassen.

« Il faut que le procès des tortionnaires de 2010 ait lieu le plus rapidement possible. Parce qu’à nos yeux il n’y a plus de raison valable pour que ça traine encore », insiste-t-elle.

A  noter dans ce dossier de tortures en 2010, trois officiers de l’armée guinéenne sont inculpés par la justice. Il s’agit du Général Nouhou Thiam, ancien Chef d’Etat major des armées, le commandant Sidiki Camara alias De gaulle et le commandant Sékou Resko Camara.

 

Diallo Boubacar 1

Pour Africaguinee.com

 Tel: (00224) 655 31 11 12

 

Créé le 15 juin 2014 11:42

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces