Pollution : Que risquent les habitants de Kaloum après l’explosion du dépôt d’hydrocarbures ?

CONAKRY- En plus des dégâts matériels et humains (23 morts, 285 blessés officiellement recensés), l’explosion du principal dépôt d’hydrocarbures de Kaloum entraîne une pollution de l’air. Selon les autorités, les relevés de la qualité de l’air révèlent la persistance de particules en suspension à la base des troubles respiratoires, des céphalées, d’audition et de vision. En attendant les conclusions des enquêtes en cours, le Gouvernement a pris des mesures de précaution. Désormais, le port du masque est obligatoire dans la commune de Kaloum.


A quoi les habitants de Kaloum sont-ils exposés véritablement ? Quelles autres mesures supplémentaires faudrait-il envisager pour amoindrir le risque de maladies respiratoires ? Un journaliste d’Africaguinee.com a interrogé un médecin pneumologue.

« Le schéma respiratoire jusqu’au niveau des poumons, des bronches, des bronchioles, une fois que ces organes sont intoxiqués, le sang n’est plus pur. Or, le sang qui doit circuler dans l’organisme doit être riche en oxygène. Mais au lieu de l’oxygène si c’est le monoxyde de carbone c’est comme si on envoie une substance toxique dans l’organisme. Ainsi, les organes nobles tels que les poumons, le cœur, le cerveau, les reins, auront des difficultés à fonctionner.

Les conséquences que ces dysfonctionnements provoquent, ce sont des pathologies respiratoires. Donc, il faut beaucoup s’éloigner. Parce que plus la substance toxique est proche de l’individu, plus les conséquences sont graves. Les habitants de Kaloum où il y a eu l’incendie, ils sont exposés à une atteinte au niveau de l’organe respiratoire. Cela peut entrainer des pathologies respiratoires, des pathologies cardiaques ou rénales », explique le Dr Mamoudou Doumbouya.

Quelles précautions à prendre ? « Il faut s’éloigner de la zone sinistrée pour éviter l’inhalation des substances toxiques. Ensuite, il faut protéger les organes susceptibles de capturer ces substances nuisibles vers l’organisme. Il est surtout recommandé de porter des masques voire même des lunettes, porter aussi des habits qui couvrent la peau pour éviter les risques d’allergie », conseille le médecin.

A suivre…

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le 25 décembre 2023 17:39

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces