Maison Centrale : Quand Foniké Mengué « snobe » Charles Wright…

Oumar Sylla Foniké Mengué, Coordinateur national du FNDC

CONAKRY-Le ministre de la Justice et des droits de l’homme a initié une visite ce jeudi 15 décembre 2022, à maison centrale de Conakry. Objectif, rencontrer certains détenus et s’en quérir de leurs conditions de détention.

Dans la matinée de ce jeudi, Charles Alphonse Wright a annoncé notamment avoir rencontré l’ancien président Moussa Dadis Camara, l’ancien président de l’assemblée nationale, Amadou Damaro Camara (souffrant), colonel Claude Pivi, tous détenus pour des raisons diverses.

Cette visite entamée dans la matinée (mais suspendue) en raison du conseil des ministres, s’est poursuivie dans la soirée, a-t-on appris. Dans son programme, le garde des sceaux prévoyait de rencontrer l’ancien premier Kassory Fofana et compagnie, mais également les cadres du FNDC. Sauf que pour ces derniers, notamment concernant Foniké Mengué, celui a opposé un niet catégorique.

Une source proche du FNDC qui a confirmé le refus que leur coordinateur a opposé au garde des sceaux, a indiqué que la démarche de M. Wright frise du « populisme ».

Surtout que cette visite intervient, selon notre source,  au lendemain d’une note interpellative du conseil des droits de l’homme de l’ONU vis-à-vis de la junte sur le cas spécifique des cadres du FNDC qui sont écroués.

Invoquant toujours les raisons de ce refus, une autre source est allée plus loin. « Comment Charles Wright peut-il penser qu’il peut rencontrer Foniké alors qu’il l’a empêché d’accompagner sa défunte mère à sa dernière demeure ?  Il ne fera pas son jeu populiste ».

Pour l’heure le ministère de la justice n’a pas réagi sur cette affaire.

A suivre…

Focus

Créé le 16 décembre 2022 01:30

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces