La Grande-Bretagne fait la chasse aux immigrés

1162464810_b973246441z

LONDRES-La Grande-Bretagne pour les Britanniques. C’est en substance l’idée que veut faire passer le Premier ministre britannique David Cameron :


« Nous voulons un système d’immigration qui bénéficie d’abord à la Grande-Bretagne et donc ce que nous mettons en place aujourd’hui, c’est une série de changements qui dit aux gens : si vous venez ici illégalement, il sera plus difficile pour vous d’avoir une maison, une voiture, un travail, un compte bancaire », a déclaré David Cameron.

« Et lorsque nous vous trouverons – et nous vous trouverons – nous nous assurerons que vous serez renvoyés dans votre pays », a-t-il ajouté.

David Cameron s’est exprimé en marge d’une opération de police menée à l’aube avec des agents de l’immigration qui a abouti à l’arrestation de sept immigrés clandestins à Slough, dans le sud de l’Angleterre.

Limitation des allocations pour les immigrants issus de l’Union européenne

Parmi les mesures annoncées figure une limitation des allocations chômage et familiales à trois mois maximum, contre six mois aujourd’hui, pour les immigrants issus de l’Union européenne. Ce changement interviendra à partir du mois de novembre.

David Cameron a également dévoilé des mesures plus strictes concernant les établissements de l’enseignement supérieur afin de lutter contre les fausses inscriptions dont le but est d’obtenir un permis de séjour.

A partir du mois de novembre « si 10 % des inscrits sont des personnes dont le visa a été refusé, l’établissement perdra son agrément », écrit-il dans une tribune au Daily Telegraph. « Nous avons déjà fermé 750 établissements fantômes », a-t-il ajouté.

Confronté à la montée de l’Ukip

David Cameron a aussi annoncé dans le quotidien britannique son souhait de limiter le nombre d’annonces d’emplois disponibles en Grande-Bretagne publiées sur le portail européen EURES, où plus d’un million de postes britanniques sont proposés. « Nous allons baisser très fortement ce chiffre et le réduire à 500.000 », a dit le dirigeant conservateur.

Il ne s’agit pas des premières mesures du gouvernement conservateur destinées à réduire l’immigration en Grande-Bretagne. Mais ces dernières visent clairement les immigrants européens. Conséquence de la montée en puissance de l’Ukip, parti eurosceptique et anti-immigration ? Les élections générales sont dans dix mois. Et les rapports entre l’Union européenne et la Grande-Bretagne ne sont pas au mieux.

AFP

Créé le 2 août 2014 18:59

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces