Education de la fille à Télimélé: Plan Guinée en fait une priorité…

23008

 

Télimélé-Dans le cadre de la mise en œuvre du Projet Accélération de l’Education de la Fille dans la préfecture de Télimélé (PAEF), Plan Guinée et ses partenaires ont organisé une revue des activités dudit projet  du 30 octobre au 04 novembre 13, a constaté sur place Africaguinee.com.
 
Ce projet a pour objectif d’amener au moins que 90% des enfants d’âge scolaire de la préfecture de Télimélé soient inscrits et maintenus à l’école et que 80% de cette cohorte ayant commencé en 2012-2013 soit prête à achever le cycle d’étude  primaire. L’ONG international Plan Guinée en partenariat avec le Fond des Nations-Unies pour l’enfance (UNICEF) ont initié un programme dénommé ‘’Projet d’accélération de l’éducation des filles dans la préfecture de Télimélé (PAEF-Télimélé).  
 
Il intervient principalement dans deux sous préfectures de Télimélé, à savoir : Tarihoye et Konsotami. Deux communes rurales qui sont respectivement peuplées de 17.450 et de 18.000 habitants. Elles se distinguent particulièrement par un relief accidenté qui est caractérisé par des plateaux, de collines, de montagnes et de Bowé.
 
Pour toucher du doigt les réalisations déjà faites sur terrain depuis le lancement de ce projet une équipe mixte composée des cadres de Plan Guinée, de l’UNICEF et des autorités préfectorales et régionales de l’éducation de Kindia, a effectué une visite de terrain du 30 octobre au 04 novembre 13, dans les endroits touchés par ce projet.
 
Cette tournée marathon a commencé par le village de Mabhè qui a bénéficié de la construction d’une école de trois salles de classe équipées en tables bancs et de matériels didactiques. Cette école primaire regorge  trois niveaux (1ère, 2è et 3 ème année).Profitant de cette occasion, le président du district remercié les partenaires et a attiré leur attention sur leur besoin en infrastructures : « nous avons suffisamment d’enfants, mais il nous manque de salles de classe pour faire un cycle complet. Nous souhaitons également avoir un forage pour éviter que les enfants n’attrapent des maladies hydriques ou diarrhéiques’’, a-t-il plaidé au nom de sa communauté.
En réponse, le représentant de Plan Canada, M. Eric,  a exhorté la communauté à aider davantage le Directeur de l’école à bien faire son travail.
 
Quant au directeur  préfectorale de l’Education de Télimélé, Thiapato Barry a expliqué le contenu du projet et des quelques progrès déjà enregistrés depuis son lancement dans sa préfecture : ‘’le projet a démarré en 2011, mais on est dans un processus de l’éducation primaire accéléré dans notre préfecture. Nous sommes accompagnés par nos deux partenaires, Plan Guinée et l’UNICEF. Depuis deux ans, ils sont sur le terrain, c’est vraiment un ouf de soulagement pour les populations de Télimélé’’, s’est -il félicité. Selon lui, avec l’appui de l’UNICEF et de plan Guinée, sur les fournitures scolaires, cela a fait un boom au niveau de cette école parce que sur 13 candidats, il y a eu 7 admis dont sept filles. Un record jamais atteint dans cette école, nous a-t-on confié.
 
‘’ Avant le projet de l’éducation accélérée dans toute la Sous préfecture de Taarihoye, on n’avait qu’un seul admis, mais avec l’appui du projet au niveau de la préfecture, à la deuxième année, on a eu près de 22% d’admis. Dans l’année scolaire 2012-2013 cette sous préfecture a plus de 53% d’admis à l’examen d’entrée en 7ème année. Chose qui a favorisé la réouverture du collège qui était fermée depuis belle lurette’’, a révélé le DPE de Télimélé.
 
La deuxième étape de cette journée a été celle de Koura Bonghel. Un petit village perché sur un Bowal d’accès tortueux. Comme à Mabhé, la communauté a dit toute sa satisfaction pour la construction de cette école de trois salles de classes dans leur localité. Ils ont pris l’engagement d’inscrire leurs enfants particulièrement les filles à l’école et de suivre leur cursus. Là aussi Plan Guinée par la voix de Monsieur Eric a félicité les populations pour leur engagement et les a exhorté de soutenir les instituteurs pour que l’école aille de l’avant.  
 
La deuxième journée a consisté à faire l’identification des sites prévus pour la construction de nouvelles écoles dans la sous préfecture de Daramagnaki. C’est à Boubhèrê Missidé et à Kounda que la mission s’est rendue pour l’identification des sites. Dans ces deux localités perdues dans la brousse, les enfants étudient dans ‘’hameaux’’.
 
Au 3èmejour de cette tournée, Plan Guinée a procédé à la remise de clés de la nouvelle école construite dans le District de Nampougou. Lors de cette cérémonie de remise, le DPE de Télimélé n’a pas caché son agréable surprise ; ‘’ je ne pensais pas que cette école allait être disponible en trois mois. Nous félicitons et remercions Plan Guinée pour ce travail de qualité abattu. Nous prenons l’engagement que nous allons doter cette école en enseignants qui utiliseront ce bijou à bon escient’’, a promis Thiapato Barry [IMG2]
 
L’inspecteur régional de l’éducation de Kinadia, M.Simon Pierre Goipogui a axé son intervention sur la nécessaire obligation d’inscrire les enfants à l’école et à les y maintenir.  ‘’ inscrivez tous les enfants qui sont en âge d’aller à l’école et maintenez là-bas. Accueillez les enseignants et rendez leur séjour agréable’’,a-t-il invité.
 
Parlant aux bénéficiaires de cette école de trois salles classes, M. Eric leur a fait savoir que le plus difficile a fait, le plus difficile reste à faire. Il s’agit de veiller à l’inscription des enfants et de veiller à l’entretien de l’école. 
 
Interrogée, une mère de famille exprime ses sentiments ; ‘’ nous sommes vraiment très contentes parce qu’on nous a offert aujourd’hui quelque chose de précieux. Cela pourra aider nos enfants à bien étudier, à comprendre et à s’ouvrir au monde, à évoluer pour développer notre localité », a témoigné Fatoumata Diakité.
 
A Dombè Missidè tout comme à Sonnhè dans la sous préfecture de Tarihoye, les messages ont été les mêmes.  L’école primaire de Sonnhè existe depuis 1976, mais jusque là, c’est un seul cadre qui est sorti de cette école. Devant les populations de Sonnhè en liesse, le DPE de Télimélé a pris l’engagement de prendre toutes les dispositions pour le bon fonctionnement de l’école en la dotant d’enseignants. Il a en outre remercié les partenaires pour leur accompagnement dans l’apprentissage des enfants de Sonnhè.
 
[IMG3]Interrogé, le Chef du projet de construction des salles de classe, Alhassane 2 Camara, a expliqué que dans ce projet, il était prévu de construire six écoles, soit 18 salles de classe qui sont fonctionnelles. Toutefois reconnait-il, ils n’ont pas pu réaliser les forages améliorés à grand diamètres. Ceci à cause de l’hostilité de la zone où ces écoles ont été construites. Mais l’année là on va commencer la réalisation des forages, a-t-il promis. 
 
Parlant du coût de réalisation d’une école, M. Camara a souligné qu’il s’évalue  à 52.000 dollars US soit 352 millions de francs guinéens.
 
Au terme de cette visite les parties impliquées dans ce projet ont passé en revue le PAEF. Les participants ont fait des recommandations pour atteindre les objectifs avant 2015. Monsieur Hady Camara de l’UNICEF a indiqué à la fin de cette revue qu’il garde l’espoir que les objectifs seront réalisés au terme du projet. « nous réitérons notre engagement pour faire de Télimélé une zone de convergence. Nous sommes à l’écoute de tous les partenaires, nous, nous sommes des ouvriers pour la cause des enfants’’, a conclu M. Hady Camara.
 
Pour sa part M. Eric a souligné que les défis de développement sont énormes en Guinée : ‘’ c’est la première fois de visiter la Guinée, les défis par rapport au développement sont importants. Notre travail est d’ouvrir la voix. On espère que cela fera tâche d’huile, car les besoins sont importants, les moyens sont limités, mais avec la volonté de tous, on peut y arriver’’.
 
Le DPE de Télimélé dans son discours de clôture a remercié les partenaires et a pris l’engagement que les infrastructures seront utilisées à bon escient. A la revue finale, le Projet PAEF de Télimélé fera l’exemple, a promis Thiapato Barry.
 
Avant de boucler la visite, la délégation s’est rendue à l’école primaire de Dara où plan guinée construit un établissement de trois salles de classe sur financement exclusif de Plan canada.
 
 Un compte rendu de Diallo Boubacar 1
pour Africaguinee.com
Tel : (00224) 664 93 51 32
 
Créé le 8 novembre 2013 09:34

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces