Cosa : Un jeune grièvement blessé…

CONAKRY-Alors que plusieurs quartiers situés le long de l’autoroute le Prince sont sous tension, un jeune a été touché Cosa, où des échauffourées ont rythmé cette journée de manifestation.


Pour l’heure, nous ignorons le nom de la victime qui a été grièvement blessée dans des circonstances très confuses,  a constaté sur place un reporter d’Africaguinee.com. Certains témoins disent qu’il a reçu une balle. Mais des gendarmes présents sur les lieux, eux affirment que le jeune a chuté dans un fossé et se serait cogné la tête.  Il a été conduit dans une clinique.

En Guinée, la marche pacifique appelée par les Forces Vives de Guinée s’est transformée en manifestations éclatées. Cette mobilisation était interdite par les autorités de la transition.

semi-marathon 300x250

Quel bilan à mi-parcours peut-on dresser de cette mobilisation grandeur-nature ? Africaguinee.com vous livre les constats de ses reporters déployés sur le terrain.

La manifestation appelée ce mercredi 10 mai a viré en affrontements entre partisans des forces vives et les forces de l’ordre massivement déployées à Conakry.

Le mot d’ordre a été partiellement suivi dans la capitale guinéenne.

Alors qu’il est 15h passées, des heurts se poursuivent dans des quartiers comme Cosa, Sonfonia, Bailobaya Bambeto, Koloma. Des zones réputées favorables à l’opposition.

D’ailleurs, les incidents qui ont rythmé la journée se sont concentrés dans cette partie de la capitale, comme à l’accoutumée.

De puissantes détonations ont été entendues peu avant 15h dans les hauteurs de Koloma où des jeunes chauffés à bloc continuent d’affronter les forces de l’ordre. De nombreux cas d’arrestations ont aussi été signalés.

Dans les autres communes de la capitale, aucun incident n’a été signalé. A Kaloum, l’administration et les banques ont fonctionné. Toutefois les activités économiques ont tourné au ralenti.

Dans les principales villes de la province, l’appel des forces vives a été ignoré. A Siguiri, un fief de l’ancien parti au Pouvoir, RPG arc-en-ciel, une tentative de mobilisation a été étouffée dans l’œuf par les Forces de l’ordre.

Selon les organisateurs, cette manifestation vise à contraindre les autorités de la transition à « arrêter les harcèlements judiciaires des acteurs politiques et de la société civile, l’application sans délai des décisions du dernier sommet de la CEDEAO à travers l’organisation d’un dialogue inclusif et crédible avec les Forces Vives de la Nation pour définir de manière consensuelle les conditions du retour à l’ordre constitutionnel, la levée de la suspension des manifestations pacifiques dans les rues et sur les places publiques pour respecter la Charte de la Transition et les engagements internationaux de la République de Guinée, l’arrêt des violations récurrentes du Code des marchés publics par l’octroi massif de marchés de gré à gré ».

A suivre…

Mamadou Yaya Bah et Dansa Camara pour Africaguinee.com

 

Créé le mercredi 10 mai 2023 5:02

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

CANAL

UNICEF

LONAGUI

LafargeHolcim

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

TotalEnergies

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces