Colonel Doumbouya confie : « Ousmane Gaoual ne cesse de m’interpeller… »

Colonel Mamadi Doumbouya, président de la transition guinéenne et Ousmane Gaoual Diallo, image d'archive

CONAKRY-Le Président de la Transition, colonel Mamadi Doumbouya a reçu en audience dans la soirée de ce lundi 09 janvier 2022, des ressortissants de Koundara, Boké et Gaoual, au palais Mohamed V, venus lui présenter des vœux de nouvel an.

Une occasion que les hôtes du Chef de l’Etat ont mis à profit pour exposer au dirigeant guinéen les problèmes qui assaillent leurs trois préfectures, au premier rang desquels, figure le manque de routes.

En effet, la route Boké-Gaoual d'une distance de 190 kilomètres, reliant la région administrative de Boké aux préfectures de Gaoual et Koundara, est en état de dégradation très poussée.

D'entrée, au nom de la coordination des sages de Gaoual, Elhadj Dansa Kanté, ancien Gouverneur de Boké et doyen a remercié le président de la transition pour son programme de refondation de l'Etat et surtout, d'avoir porté sa confiance à des fils de la région (Boké) pour l’aider dans les vastes chantiers qu’il a engagés.

"Monsieur le président, aujourd'hui pratiquer la route Boké-Gaoual est un véritable parcours de combattant. Il faut vous 9 heures de temps pour y arriver. Cette route a été construite depuis 1988. 

Depuis lors, elle n'a pas été réaménagée. Elle est frappée par le vieillissement des infrastructures notamment le cas du pont de Cogon, etc. Si rien n'est fait, Gaoual risque d'être coupée des autres préfectures. Alors que c'est une route stratégique pour le commerce transfrontalier car la préfecture de Gaoual relie la Guinée aux pays comme le Sénégal et la Guinée Bissau. Si cette route était bitumée, elle pouvait remplir les caisses de l'Etat à travers les recettes douanières", a déclaré Mme Chérif Nassoulaye Dine, porte-parole de circonstance.

Poursuivant, elle ajoute que la région de Boké est enclavée malgré les nombreuses richesses de son sol et les recettes qu'elle pourvoit à l'économie guinéenne à travers l'exploitation des minerais.

Les hôtes du Président de la Transition ne sont pas repartis bredouilles. Devant les nombreux ressortissants des différentes préfectures réunies à cette occasion, le président de la transition colonel Mamadi Doumbouya a pris un engagement fort par rapport à cette route. 

" Je voudrais vous adresser mes messages de remerciements pour les vœux de nouvel an et vous inviter à prier pour nous, notre pays et nos aînés. J'ai bien entendu le message que vous avez passé. Et bien avant vous, votre fils Ousmane Gaoual Diallo (ministre des Postes et télécommunications et de l'Economie numérique) n’a cessé de m'interpeller par rapport à la situation de cette route. Je pense qu'on est en train de travailler là-dessus. Nous allons travailler pour améliorer les conditions de vie des populations de ce côté.

C'est une route stratégique comme vous l’avez souligné dans votre discours, et même si c'est par fierté nous allons travailler pour améliorer l'état de cette route. Nous vous invitons également à veiller à l'éducation des enfants, à promouvoir des massages de paix et de cohésion sociale entre les citoyens guinéens ", a déclaré Mamadi Doumbouya.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 10 janvier 2023 13:13

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,