Attaque contre la mairie de Faranah : plusieurs jeunes condamnés

A FARANAH- suite aux violences qui ont visé le siège de la mairie de la commune urbaine la semaine dernière, plusieurs jeunes interpellés lors des émeutes ont été jugés et condamnés par le tribunal de première instance.


Ces audiences en matière correctionnelle ont démarré  mardi 21 mars 2023 au tribunal de première instance de Faranah par la comparution de sept (7) jeunes, accusés d’avoir attaqué le siège de la commune urbaine et cadenassé le portail nuitamment.

Après les débats, ce mercredi 22 mars, le président du tribunal a rendu son verdict dans ce dossier qui agite ces derniers temps le Sankaran.

Statuant publiquement et contradictoirement en matière correctionnelle et en premier ressort,  sur l’action publique, le tribunal a reconnu coupable les nommés : Mohamed Mansaré, Amara Kourouma, Sayon Condé dit EVE, Lanfia Camara, Seny Cissé, Ansoumane Oularé. Ils ont été condamnés à un an d’emprisonnement par défaut et au payement d’un million de franc guinéen d’amende chacun et décerné un mandat d’arrêt contre eux.

Le tribunal a également condamné les nommés Karifa Keïta, Ibrahima Kourani Camara et Souleymane Condé à 3 mois d’emprisonnement dont 1 mois assorti de sursis.

Par contre, a déclaré les nommés Morcire Traoré, Mamadou Samba Baldé et Mamadou Hady Diallo non coupables et non convaincu des faits à leur rapprochés et a requis la relaxe purement et simplement des fin de poursuite pour délits constitués conformément au code pénal.

Affaire à suivre

Amadou Oury Barry,

Correspondant régional d’Africaguinee.com

A Faranah

Créé le 22 mars 2023 17:40

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces