Taata Bah : « L’honneur de Cellou Dalein a été lavé dans le dossier Air-Guinée… »

CONAKRY-Alors que Cellou Dalein Diallo est dans le collimateur de la CRIEF qui a ouvert une procédure dans le dossier « Air Guinée », son parti -Union des Forces démocratiques Guinée (UFDG)- a annoncé son retour imminent en Guinée. Le sujet divise dans les rangs du parti. Certaines voix s’interrogent sur l’opportunité de cette décision. C’est le cas de l’honorable Tata Bah, ex député de la 8ème législature et membre du conseil politique de l’UFDG. Cette responsable que nous avons interrogée a aussi abordé le dossier « Air Guinée » au centre des poursuites engagées par la Crief.

AFRICAGUINEE.COM : Vous avez émis des réserves par rapport au retour annoncé de Cellou Dalein Diallo en Guinée. Peut-on savoir concrètement les raisons ?

MARIAMA TAATA BAH : C’est vrai que je suis membre du conseil politique du parti, mais ça fait belle lurette je ne suis pas à Conakry. Certes, mes collègues responsables ont des informations de dernière minute, mais je ne suis pas informée. Je n’ai non plus appelé Elhadj Cellou Dalein pour lui demander quoi que ce soit.

Mais, Elhadj Cellou n’est pas un enfant. C’est un responsable. C’est l’un des meilleurs cadres de ce pays. Si lui-même il sent qu’en revenant en Guinée qu’il n’y a pas de risque, nous nous souhaitons que ça, et on ne cherche que ça. Mais, pour le moment, je l’avais dit pour une première fois c’était juste après son départ en 2022, je disais donc, si Cellou Dalein vient maintenant parce que les gens tenaient à ce qu’ils reviennent en ce moment, c’était risqué. D’ailleurs je me demande pourquoi on harcelle ce monsieur ? Pourquoi les gens sont contre lui ?

Cellou n’est pas en Guinée comme un enfant en éducation. Il est né ici, il y a ses arrières grands parents qui ont leur tombeau à Dalein (localité de naissance du leader de l’UFDG), il peut le montrer aisément et avec fierté. Mais, je suis vraiment écœurée quand j’entends les gens dire du n’importe quoi sur les ondes.

Moi quand on me demande en tant que TATA BAH, pas en tant que responsable de l’UFDG, mais en tant que militante, sympathisante de l’UFDG, en tant que guinéenne, je dirais à El Hadj Cellou, tant qu’il n’est pas rassuré pour sa sécurité de ne pas venir ici en Guinée. Parce que nous savons que cette justice qui est là, c’est une justice téléguidée par les autorités en place.

Quelles sont vos craintes pour Cellou Dalein Diallo ?

Tout le monde sait ce qui se passe ici. Tout le monde sait ce que les gens prennent comme argument, avec le problème d’Air Guinée, quelque chose qui s’est passé il y a près de 25 ans. Ils abandonnent tous les autres problèmes on s’attaque à cette affaire d’Air Guinée. Heureusement que celui qui a acheté l’avion est en vie, ils (les magistrats, ndlr) l’ont appelé, il s’est expliqué mais jusqu’à présent cette juridiction dite CRIEF (Cour de Répression des Infractions Economiques et Financières) plante ses griffes sur Elhadj Cellou comme si c’est lui qui avait bouffé Air Guinée. Mais qu’on laisse ce monsieur-là tranquille. Il viendra au moment venu, mais maintenant-là, je ne pense pas que ce soit opportun. Peut-être que mes collègues ont des informations claires dont moi je ne possède pas, parce que je ne suis pas à Conakry. Mais, si toutefois les lignes n’ont pas bougé, Elhadj Cellou n’a qu’à rester là-bas sinon quand il viendra ici ces gens-là vont le faire arrêter et le jeter en prison. Ça c’est aussi clair comme l’eau de roche.

Certains proches de Cellou estiment que votre leader est enfin prêt à affronter la justice pour laver son honneur dans ce dossier Air Guinée. Ne pensez-vous pas qu’ils ont suffisamment examiné la situation avant d’annoncer son retour ?

Son honneur est lavé parce que celui qui a racheté Air-Guinée est là. Il a tout dit et expliqué, son honneur est lavé même si on a à faire à une justice, une vraie justice pas celle qui est téléguidée. Je n’ai pas les dernières informations mais s’il en est ainsi, j’aurais préféré qu’Elhadj Cellou reste d’abord à ce que les choses soient claires.

Sinon tout le monde sait que le président de l’UFDG est prêt mais, est-ce que la situation sociopolitique de ce pays permet à Elhadj Cellou de venir se jeter dans la gueule du loup, non. Il faut que les gens sachent ce qu’ils veulent. Je répète encore je n’ai pas toutes les informations parce qu’étant à Labé. A moins que sa sécurité soit assurée, que la justice ose dire le droit comme ils l’ont fait avec les Foniké Mengué, Ibrahima Diallo et autres, sinon, Elhadj Cellou n’a qu’à rester.

Je demande à tout le monde de se mettre à la tâche pour mieux travailler dans le parti parce que bien qu’il ne soit là, nous, notre leader c’est lui, le moment venu il viendra. Alpha Condé n’a jamais fait trois mois en Guinée, cela ne l’avait pas empêché de venir se présenter et remporter lesdites élections. Elhadj Cellou, je vous conseille de rester si vous n’êtes pas sûr de votre sécurité.

Plus d’un an Cellou Dalein est hors du pays, pendant ce temps le chronogramme de la transition est en train d’être déroulée, les échéances électorales c’est pour bientôt. Ne pensez-vous qu’il serait important pour lui de venir observer de près la situation ?

C’est important qu’il soit là, je suis d’accord parce que le fait d’être loin du pays éternellement portera préjudice sur certaines choses dans le parti. Mais je préfère ces préjudices-là qu’Elhadj Cellou vienne et qu’on arrive à le jeter à la prison de Coronthie. Pour le moment, il n’a qu’à se rassurer que quand il vient à Conakry qu’il n’aura pas de problème autour.

Entretien réalisé par Siddy Koundara Diallo

Pour Africaguinee.com

Tel : (00224) 664 72 76 28

Créé le 17 juin 2023 14:37

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces