Conakry : Qui veut brader le domaine de l’hôpital « Mère et Enfant » offert par le roi Mohamed VI ?

CONAKRY- Pendant que les autorités de la transition font de la lutte pour la récupération des domaines spoliés de l’Etat leur cheval de bataille, certains esprits malins s’arrangent à grappiller et à revendre des lopins appartenant à la collectivité.

C’est le cas à Sonfonia où la cour de l’hôpital « Mère et Enfant » offert à la Guinée par le roi Mohamed VI du Maroc est en train d’être morcelée et vendue alors que les travaux de construction ne sont pas totalement terminés.

Situé près de l’université Général Lansana Conté de Sonfonia, dans la commune de Ratoma, dans le nord de la capitale, cette infrastructure qui n’a pas même pas finie d’être construite est en train d’être agressée. L’alerte est sérieuse.

Selon nos informations, une partie de la cour de cet hôpital est en train d’être vendue aujourd’hui par des personnes qui seraient tapies dans l’ombre. Plusieurs démarches allant dans ce sens ont été observées ces derniers temps par des travailleurs proches du chantier de l’ouvrage. Ils ont alerté Africaguinee.com.

« Je travaille ici depuis le début des travaux de construction de cet hôpital. Mais, ces derniers temps, à chaque fois, je vois de nouvelles figures venir pour mesurer une partie de la cour de l’hôpital. Donc, moi aussi j’ai décidé de faire enquête. Dans ça, j’ai compris qu’ils veulent vendre une partie de la cour de l’hôpital alors que c’est seulement le bâtiment de l’hôpital qui est terminé. Ils ont même installé certains appareils. Mais ils n’ont pas fini de faire la clôture qui est une distance d’un kilomètre. C’est cette partie-là qu’ils veulent vendre. Or, cette partie est réservée pour la construction de certains bâtiments et lieux de repos », nous a confié notre source.

Notre interlocuteur dit qu’il a décidé de parler aux médias pour alerter les autorités au plus haut niveau. « J’ai décidé de parler ça aux médias pour alerter les autorités au plus haut niveau, pour qu’ils viennent voir la réalité. Surtout, le président de la transition le colonel Mamadi Doumbouya doit venir ici, faire le constat pour mieux voir ce qui se passe« , a-t-indiqué notre source. Pour l’heure, nous n’avons pas pu avoir la réaction du ministère de la santé et de l’hygiène publique, ni celui de l’Urbanisme sur cette affaire.

A suivre…

Mamadou Yaya Bah 

Pour Africaguinee.com 

Créé le 6 juillet 2023 10:11

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces