Plus de mille migrants interceptés au large de la Tunisie

ARCHIVES - Des migrants secourus par la garde nationale tunisienne lors d'une tentative de traversée de la Méditerranée en bateau se reposent au port d'el-Ketef dans le sud de la Tunisie, près de la frontière avec la Libye, le 27 juin 2021.

Un millier de ressortissants africains ont été interceptés au large de la Tunisie alors qu’ils tentaient de rallier l’Europe clandestinement, une périlleuse traversée ayant coûté la vie cette semaine à 14 autres migrants.

Au total, 1.008 migrants, dont 954 originaires de pays d’Afrique subsaharienne et 54 Tunisiens, ont été « secourus » dans la nuit de jeudi à vendredi au large des côtes du centre (Sfax, Kerkennah, Mahdia) et de l’est (Sousse) du pays, a précisé le porte-parole de la Garde nationale dans un communiqué.

Pas moins de 25 tentatives d’immigration clandestine vers l’Italie ont été déjouées au cours de cette nuit, a-t-il ajouté. Jeudi, les autorités tunisiennes ont annoncé la mort de 14 migrants originaires d’Afrique subsaharienne, après le naufrage de deux embarcations de fortune, au large de Sfax (centre-est).

Quelque 54 autres migrants ont été secourus lors de ces tentatives de rallier les côtes italiennes depuis la Tunisie. Ce drame est survenu au moment où de nombreux migrants de pays d’Afrique subsaharienne cherchent à quitter la Tunisie après des propos extrêmement durs du président Saied contre l’immigration clandestine.

Le 21 février, M. Saied avait affirmé que la présence en Tunisie de « hordes » d’immigrés clandestins provenant d’Afrique subsaharienne était source de « violence et de crimes » et relevait d’une « entreprise criminelle » visant à « changer la composition démographique » du pays.

Après ce discours, condamné par des ONG comme « raciste et haineux », des ressortissants de pays d’Afrique subsaharienne ont fait état d’une recrudescence d’agressions à leur encontre et se sont précipités par dizaines à leurs ambassades pour être rapatriés.

Selon des chiffres officiels, la Tunisie compte plus de 21.000 ressortissants de pays d’Afrique subsaharienne, en majorité en situation irrégulière, soit moins de 0,2% de la population totale du pays, environ 12 millions d’habitants.

La Tunisie, pays d’Afrique du Nord dont certaines portions de littoral se trouvent à moins de 150 km de l’île italienne de Lampedusa, enregistre très régulièrement des tentatives de départ de migrants vers l’Italie. Selon des chiffres officiels italiens, plus de 32.000 migrants, dont 18.000 Tunisiens, sont arrivés clandestinement en Italie en provenance de Tunisie en 2022.

AFP

Créé le 12 mars 2023 12:18

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces