Massacre du 28 septembre 2009 : L’heure de vérité a sonné pour le Colonel Bienvenu Lamah…

CONAKRY-En Guinée, l’heure de vérité a sonné pour le Colonel Bienvenu Lamah. En détention depuis novembre 2022, cet officier de la gendarmerie inculpé pour complicité ‘’d’assassinat, enlèvement, meurtre, de viol, coups et blessures volontaires…’’ dans le dossier du 28 septembre 2009, sera fixé sur son sort la semaine prochaine.


Ce vendredi 9 février 2024, les chambres réunies de la Cour Suprême ont examiné son dossier, objet d’un bras de fer judiciaire qui dure depuis un an.

Lire aussi-Atrocités de 2009 : Bienvenu Lamah accusé à tort ou pas ? 

Alors qu’une décision était attendue ce jour pour confirmer ou pas la réouverture de l’information judiciaire à l’encontre de M. Lamah, le juge Mohamed Sidiki Zoumanigui a décidé de renvoyer l’affaire pour le 16 février 2024 pour le délibéré.

L’audience de ce jour a été exclusivement axée sur les plaidoiries et réquisitions, a constaté sur place un journaliste d’Africaguinee.com.

Les ennuis judiciaires du colonel Lamah, ex commandant de la gendarmerie régionale de Conakry, ont commencé lorsque l’ancien aide de camp du capitaine Moussa Dadis Camara l’a dénoncé lors de son audition.

Le commandant Toumba Diakité l’a nommément indexé comme étant l’un des responsables du camp Kaleyah où des militaires en formation auraient quitté pour venir commettre le massacre au stade du 28 septembre en 2009.

Nous y reviendrons !

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com  

Créé le 9 février 2024 20:11

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces