Atrocités de 2009 : Bienvenu Lamah accusé à tort ou pas ? « La Cour Suprême tranchera ce vendredi… »

CONAKRY- Arrêté le 21 novembre 2022, le Colonel Bienvenu Lamah a été inculpé par justice guinéenne pour des faits de complicité « d’assassinat, d’enlèvement, de meurtre, de viol de coups et blessures volontaires », dans le dossier des atrocités de 2009. Depuis, cet officier de la gendarmerie est incarcéré à la Maison Centrale de Coronthie. A-t-il été accusé à « tort » ou non ? La Cour Suprême tranchera ce vendredi 09 février 2024, a appris Africaguinee.com.

Des faits…

Les ennuis judiciaires du colonel Lamah, ex commandant de la gendarmerie régionale de Conakry, ont commencé lorsque l’ancien aide de camp du capitaine Moussa Dadis Camara l’a dénoncé lors de son audition. Le commandant Toumba Diakité l’a nommément indexé comme étant l’un des responsables du camp Kaleyah où des militaires en formation auraient quitté pour venir commettre ce massacre au stade du 28 septembre en 2009.

Après son inculpation, ses avocats ont interjeté appel devant la Cour d’Appel et ont obtenu gain de cause dans un premier temps. Puisque qu’en début janvier 2023, cette juridiction d’appel avait rendu un arrêt annulant son inculpation dans le dossier des événements du 28 Septembre, et ordonnant sa libération. Mais cette victoire sera de courte durée. Car aussi tôt, l’affaire a été portée devant la Cour Suprême, suite à un pourvoi en cassation introduit par le Parquet et la partie civile.

Le colonel Bienvenu Lamah a-t-il été accusé à tort ou pas dans la commission des exactions de 2009 ? Les chambres réunies de la Cour Suprême trancheront ce vendredi 09 février 2024.

Dossier à suivre…

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 8 février 2024 11:57

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces