Le pilote meurt, un passager fait atterrir d’urgence l’avion

pilote

PARIS-Le passager d'un avion qui n'avait jamais piloté d'appareil a été contraint de prendre les commandes d'un Cessna quand le pilote s'est senti mal, et est miraculeusement parvenu à atterrir, rapporte la BBC mercredi 9 octobre.

"Mardi soir à 18h20 [19h20 en France, NDLR], le pilote a lancé un appel d'urgence avant de se sentir mal et d'être dans l'incapacité de diriger l'avion", a raconté un porte-parole de l'aéroport de Humberside, dans l'est de l'Angleterre.

L'unique passager dans le petit avion de quatre places, un Cessna 172, a alors été contraint de prendre les commandes du monomoteur, et sur les conseils de deux instructeurs qui lui parlaient par radio, s'est mis à piloter.

"A la quatrième tentative d'atterrissage, vers 19h30, le passager est parvenu, sans encombre, à poser l'avion", a raconté à la BBC Roy Murray, l'un des deux instructeurs. Il a "fait un boulot remarquable", a-t-il commenté.

  "Il volait à l'aveuglette"

Le passager n'a pas été blessé, mais le pilote est lui décédé par la suite, a indiqué la police, sans préciser les causes de la mort.

Le passager "ne connaissait pas l'avion, et en plus de ça il volait à l'aveuglette car il n'avait pas les lumières allumées. La dernière chose que vous voulez dans ces circonstances c'est paniquer", a encore raconté Roy Murray. "Je pense que si on ne lui avait pas parlé en permanence [jusqu'à ce qu'il atterrisse], il se serait écrasé."

Une fois l'atterrissage réussi, une clameur de soulagement s'est élevée de la salle de contrôle. "C'est formidable ce sentiment d'avoir probablement sauvé la vie d'une personne", a confié Roy Murray.

L'avion avait décollé plus tôt mardi de la piste de Sandtoft, à une quarantaine de kilomètres de l'aéroport de Humberside.

  AFP

Créé le 10 octobre 2013 10:49

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: