Labé : Attaque au couteau après l’assassinat de l’imam Zawiya Diallo…

Urgences de l'hôpital régional de Labé

LABE- C’est un euphémisme de dire que l’insécurité bat désormais son plein dans la ville de Labé et environs. 48 heures après l’assassinat de l’imam de Daka 1, un inconnu a attaqué au couteau cinq femmes dans le district de Tounni, situé dans la commune rurale de Tountouroun, préfecture de Labé.

Cette nouvelle attaque qui s’est produite ce jeudi 13 octobre 2022, relance de plus belle la problématique de la sécurité à Labé. L’une des victimes se trouvait dans le coma. L’auteur présumé des faits ne souffrirait d’aucune dépression mentale. Il a été arrêté et mis dans les mains des services de sécurité.

« Il a croisé d’abord la femme de mon grand frère, il l’a attrapé pour l’envoyer dans la brousse, où il l’a poignardé à plusieurs endroits du corps. Elle est tombée en syncope, ensuite il est venu poignarder à la figure ma tante qui partait quelque part pour des salutations d’usages. Les gens ont crié au secours. Quand nous sommes venus, on n’a mis main sur lui.

Nous l’avons attaché pour l’amener au commissariat central. (…) Nous ne pouvons pas dire que ce jeune est un fou, il a poignardé à Tounni centre trois personnes avant de venir dans le secteur de Konkorein poignarder deux personnes », indique Amadou Sadio Sow.

Dr Abdourahmane Diallo, surveillant général du service de la traumatologie qui a reçu les victimes revient sur les circonstances dans lesquelles ces blessés ont été admis dans son service.

« Nous avons reçu une femme en provenance de Tounni qui est venue avec des blessures à plusieurs endroits de son corps. Elle avait des saignements importants. Son état était un peu critique, c’est pourquoi dès son arrivée, elle a été admise d’urgence au bloc opératoire pour des soins. A l’heure où je vous parle, elle est sur son lit d’hospitalisation et continue de prendre ses soins.

Dès après le bloc, trois autres femmes ont été admises avec des blessures non moins importantes qui ont été prises en charges. Parmi les trois qu’on nous a référées en dernière position, il y a une qui est en grossesse. Elle est en train d’être suivie par le service de la maternité », précise le médecin

Thierno Oumar Tounkara

Pour Africaguinee.com

Tel : (+224) 622 245 633

 

Créé le 14 octobre 2022 10:56

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

GAC recrute trois (3) superviseurs mine…

jeudi, 11 juillet 24 - 5:43 pm