La rage de Goumou : « Pire, on a liquidé Air Guinée…symbole de notre souveraineté»

CONAKRY- C’est un Premier ministre en colère contre les anciens dignitaires qui s’est exprimé samedi 25 mars à Kankan, où il était venu procéder au lancement des travaux de reconstruction de l’aérodrome de cette capitale régionale qui donne une ouverture vers le sahel.

Dans un ton incisif, Bernard Goumou a fustigé ce qu’il a qualifié de « liquidation » des symboles de la souveraineté nationale. Le chef du Gouvernement de transition cite en exemple, le cas de la compagnie nationale « Air Guinée », qui selon lui, a été bradé.

Le Premier ministre indexe d’anciens hauts serviteurs de l’État, qui, a-t-il accusé, pour des intérêts personnels ou par corruption ont laissé plusieurs infrastructures sans entretien.
« Les premiers dirigeants de notre pays l’avaient bien compris et assumé avec les moyens à leur disposition. Il se trouve que d’anciens hauts serviteurs de l’État, pour des intérêts personnels ou par corruption ont laissé ce patrimoine d’infrastructures sans entretien ou abandonné comme c’est le cas des aéroports régionaux qui étaient pourtant de gros atouts », explique-t-il.

Les exemples sont légion, soutient le petit Palais de la Colombe. « Pire, on a liquidé en bradant des symboles de notre souveraineté comme la compagnie nationale Air Guinée. Ce qui a affecté les déplacements officiels et la desserte à l’intérieur du pays voire vers les pays voisins », a fustigé Dr Bernard Goumou.

Le Premier ministre dénonce aussi le bradage de certaines ambassades et résidences acquises, selon lui, à grand frais dans de grandes capitales.

Depuis Kankan, Facély Sanoh

Pour Africaguinee.com

Créé le 26 mars 2023 09:08

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

logo-fondation-orange_3

Avis d’appel d’offre ouvert…

mercredi, 15 mai 24 - 11:36 am