La pression « s’accentue » sur le CNRD : Les forces vives se rangent derrière le Syndicat…

CONAKRY- L’étau de la pression se resserre autour du CNRD (Comité national du rassemblement pour le Développement) ! Alors que le mouvement syndical Guinéen appelle à une grève générale illimitée sur toute l’étendue du territoire national à partir du 26 février 2024, les forces vives de Guinée ont aussi pris position. Elles demandent à leurs partisans de soutenir le mot d’ordre du syndicat.

« Les Forces vives demande à leurs partisans et militants ainsi qu’aux Guinéens pro-démocratie de se mobiliser pour répondre, avec la plus grande combativité, à l’appel du mouvement syndical pour défendre les droits et libertés de nos compatriotes. Seule la lutte libère ! », lit-on dans une déclaration publiée ce dimanche 25 février 202. (voir copie DECLARATION DES FVG-25 février 2024)

Les membres de cette large coalition dénoncent aussi la gestion du CNRD (Comité National du Rassemblement pour le Développement) qui, selon eux se caractérisent par la répression, la privation des libertés fondamentales, l’emprisonnement des voix discordantes.

En outre, les responsables de cette entité estiment que le CNRD n’a jamais eu la volonté politique de respecter l’Accord dynamique convenu avec la CEDEAO qui fixait à 24 mois la durée de la Transition.

De ce fait, ils constatent « la radicalisation de la junte et l’aggravation de sa folie liberticide illustrée notamment par le musèlement de la presse, la coupure d’internet et plus récemment l’arrestation et la condamnation arbitraires de Sékou Jamal Pendessa, Secrétaire Général du SPPG », mentionnent les membres de ce bloc.

Prenant conscience de la « profonde crise de confiance qui existe au sommet de l’État et qui s’est traduite par la dissolution inédite et spectaculaire du Gouvernement et l’humiliation collective de tous ses membres, y compris le Premier d’entre eux », les Forces Vives de Guinée lancent un appel pressant à la formation d’une large coalition patriotique pour exiger le changement de la gouvernance du pays, la restauration des libertés publiques et le retour diligent à l’ordre constitutionnel.

Elles expriment leur solidarité et leur soutien à toutes les initiatives tendant à « combattre les mesures illégales et liberticides du CNRD et à soutenir toutes les actions qui redonnent à la Guinée et aux Guinéens leur fierté, leur dignité et leurs libertés ».

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 25 février 2024 15:24

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces