Jeux Loteries – Réseau Physique : Le retour de Guinée Games ou le piétinement de l’autorité du Président Mamadi Doumbouya

guinee-games

La course à l’enrichissement rapide et la malhonnêteté conduisent certains de ses collaborateurs et hommes de confiance à porter le couteau dans le cœur du Président Mamadi Doumbouya.


Dans un communiqué affiché sur plusieurs sites ce vendredi 29 décembre 2023, la direction de Guinée Games annonce le retour de son réseau physique en violation injurieuse du Décret D/2022/N0236/PRG/CNRD/SGG du 13 Mai 2022 complétant le Décret N°028/2000/PRG/0236/PRG/SGG du 28 mars 2000 toujours en vigueur du Colonel Mamadi Doumbouya, Président de la Transition. Depuis quand, en Guinée, un vulgaire communiqué a eu le droit de contrevenir à un souverain Décret Présidentiel ?

De la part du cambiste gestionnaire par procuration de Guinée Games,  Raoul Sofane et du sulfureux directeur de l’autorité de régulation du secteur des jeux et de pratiques assimilées, Mamadou Cissé et leurs parrains protecteurs, c’est la pire injure que personne n’ose proférer contre le Colonel Mamadi Doumbouya suttout en cette période où la Guinée toute entière et son Président sont frappés par le deuil provoqué par l’incendie du dépôt pétrolier et préoccupés par les conséquences socio-économiques de ce drame national. Est-ce le moment indiqué pour se réjouir d’une violation d’un des actes les plus remarquables du Colonel Mamadi Doumbouya et annoncer une activité qui consiste à enrichir un petit groupe d’individus par l’escroquerie de l’inconscience des Guinéens soumis à un impôt qui ne profite guère au pays ?

C’est indécent ! Ce communiqué de Raoul Sofane et Mamadou Cissé très fiers et joyeux de piller les maigres ressources des populations en se serrant (…) honteusement la main alors que les lendemains difficiles s’annoncent pour les Guinéens et tout le pays. Au moment où le Premier ministre, Dr Bernard Goumou et le CNT que préside Dr Dansa Kourouma ont le courage et l’honnêteté de prévenir les Guinéens sur les périodes difficiles qui les attendent avec les difficultés financières causées par la baisse drastique des recettes due au ralentissement des activités économiques, comment peut-on s’amuser à offrir des cadeaux fiscaux à des intérêts portés sur le blanchiment des capitaux ?

Pourquoi en ces moments où l’Etat a besoin d’accroître ses revenus pour affronter les difficultés qui s’annoncent permettre à Guinée Games, qui a toujours triché et volé l’Etat Guinéen avec ses fausses déclarations, de tarir une source sûre et certaine de recettes publiques qu’est la LONAGUI ?

Pourquoi des individus qui se disent hommes d’affaires ou opérateurs économiques n’aident pas le CNRD et le pays par la construction des unités industrielles pour lutter contre le chômage et œuvrer à la réduction de la pauvreté que de vouloir s’enrichir facilement par l’appauvrissement des Guinéens surtout des jeunes en les rendant dépendants des jeux du hasard ? C’est infâme et criminel. Ce n’est ni plus ni moins qu’une haute trahison du Colonel Mamadi Doumbouya dans son souci et ambition de mobiliser les ressources afin d’alléger les souffrances de ses compatriotes.

Le malheur d’autre part est que leur affairisme prononcé dans l’ombre de suspects personnages qu’ils parrainent à se refaire une virginité à travers le secteur de la loterie et des jeux du hasard fait du tort et expose dangereusement le régime du Colonel Mamadi Doumbouya au moment même où ce dernier se montre farouche dans la lutte contre le trafic international de drogue avec la cascade de saisies d’importantes quantités de drogue dure déversant à nouveau sur la Guinée en provenance d’Amérique du sud.

Tout le monde a pensé pourtant que le débat sur ces affaires de loterie était définitivement clos avec le Décret, conférant à la Lonagui, à compter du 14 Août 2022, la gestion sur toute l’étendue du territoire national la commercialisation de toutes les formes de loterie et pronostics en réseau physique de distribution y compris celles des paris sportifs.

Surtout que consciente des enjeux de cet cette décision Présidentielle, la Direction Générale de la LONAGUI a mis tout en œuvre pour la réussite du transfert effectif des activités visées par le Décret du 13 mai avant la date d’échéance indiquée par la mesure, à savoir le 13 aout 2022.

La première année d’exploitation a montré à suffisance que les principaux objectifs visés par l’acte Présidentiel de haute portée que sont le maintien des emplois existants et la création de nouveaux autres pour les jeunes et les femmes de l’ensemble des communes et communautés rurales de la Guinée, la redistribution correcte des gains des jeux et paris aux parieurs et joueurs, l’accroissement de la part des recettes versées au trésor public ou encore le financement des activités socio-culturelles et sportives se concrétisent et demeurent toujours prioritaires.

Sur la période du 1er Septembre 2022 au 31 Juillet 2023, par exemple, les efforts déployés par le personnel de la LONAGUI et l’ensemble de ses partenaires ont permis d’obtenir des résultats probants.

Avec moins de kiosques et moins de segments que Guinée Games qui dissimulait les vrais chiffres et ne versait que 800 millions au trésor alors qu’elle récoltait 8 milliards de francs au quotidien, les ventes globales de la Lonagui se sont élevées à 1 506 milliards GNF. Les parieurs premiers bénéficiaires de le LONAGUI, ont bénéficié d’une enveloppe significative de 1 012 milliards GNF sous la forme de gains, soit 67% des ventes globales.

La LONAGUI a versé près de 150 milliards GNF de commission aux revendeurs et distributeurs. Sur la même période, l’Etat a perçu un montant de 73 milliards GNF au titre de redevances (32 milliards GNF), d’impôts directs et indirects ( 10 milliards GNF) et d’appuis institutionnels, de dons à la collectivité , mécénat ou encore sponsoring (31 milliards GNF).

En somme, les contributions directes se sont élevées à 1 235 milliards GNF, soit 82% des ventes globales réalisées sur la période.

Et le fruit de des activités de la Lonagui retourne entièrement à la collectivité.

Le pourfendeur de la gabegie du régime déchu savait que les revenus de la Loterie sous toutes ses formes et dans tous les pays du monde servent à la Nation et non exclusivement à des individus d’où l’évocation de la notion de l’intérêt général. C’est le cas chez nos voisins, au Sénégal avec la LONASE ou en Côte d’Ivoire avec la LONACI notamment.

Tout le monde sait la bonne volonté du président Doumbouya, son sens du patriotisme et son engagement à placer l’intérêt général au cœur de ses reformes. Scandalisée, l’opinion se demande désormais qui dans son entourage a fait quoi pour que Raoul Sofane et Mamadou Cissé se donnent le pouvoir de contredire le Colonel Mamadi Doumbouya en s’accordant une indécente autorisation qui bafoue la souveraine autorité du Président de la République.

Dans tous les cas de figure, le Colonel Mamadi Doumbouya a tout intérêt à demeurer vigilant (…). Les actes d’un Chef d’état ne sont pas sujets à tergiversations encore moins à piétinement.

À suivre…

Mamadi Fakoly

Créé le 30 décembre 2023 11:10

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , , ,

RAM

SONOCO

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Logo UNICEF