Immersion à Wanindara et ses « ghettos » : Des jeunes veulent briser certains stéréotypes…

CONAKRY-Situé dans haute banlieue de Conakry, le quartier Wanindara est « tristement » réputé comme étant l’un des plus chauds de la capitale, Conakry. Ces deux dernières décennies, il a été au cœur des soubresauts sociopolitiques ayant agité la capitale.

Des jeunes de ce quartier populaire des faubourgs de Conakry veulent briser les stéréotypes. Ils aspirent à un changement et prônent désormais la non-violence. Wanindara « havre de paix », c’est un rêve à réaliser à tout prix. Africaguinee.com est allé à la rencontre de certains jeunes désœuvrés issus des ghettos. (Première partie).

A l’instar de nombreux quartiers de la capitale, Wanindara fait face à de nombreuses difficultés liées au manque d’infrastructures. Là, les écoles publiques se comptent au bout du doigt tandis que le courant électrique vient par intermittence. Ce n’est pas tout. Les jeunes sont en manque d’infrastructures sportives ou encore de centres de formation. Cette situation doublée au manque d’emploi et de perspective mais aussi à l’enclavement aurait favorisé la délinquance chez de nombreux jeunes.

Pendant les moments de tumulte, ils sont au-devant de la scène et ne craignent pas d’affronter les forces de l’ordre. Certains citoyens qui aspirent briser cette vilaine étiquette veulent l’accompagnement de l’Etat. Comme l’explique Abdoul Goudoussi Bah.

« Nous avons besoin d’une maison des jeunes, nous avons besoin de bonnes routes, nous avons besoin d’écoles publiques (primaire, collège et lycée) parce que quitter ici pour aller étudier dans un autre quartier est difficile et fait très mal. Nos parents aussi souffrent. Certains ont parfois du mal à se trouver de la dépense quotidienne. Nous voulons désormais que Wanidara soit une fierté. Certes le quartier est tristement célèbre, il est étiqueté dans le mauvais sens.

Beaucoup de choses sont dites du quartier mais rien de cela n’est vrai.  La jeunesse d’ici est désœuvrée, elle est au chômage pour la plupart, à commencer par moi-même qui vous parle. Je suis titulaire d’un diplôme en langue anglaise mais par contrainte je suis reconverti en conducteur de mototaxi. C’est normal ça ?

Nous avons confiance en l’autorité, nous voulons que l’Etat nous aide.  Le Président et son Premier Ministre eux-mêmes connaissent la situation. Je lance un appel pressant à l’aide en faveur de notre quartier en général et de sa jeunesse en particulier parce que sans la jeunesse je ne crois pas au développement de notre pays. Il faut aussi et surtout aider les femmes parce que sans elles il n’y a pas de développement« , explique ce jeune de Wanindara.

Vivre désormais dans l’harmonie et dans la quiétude c’est l’unique objectif qui anime les habitants de cette localité, relevant désormais de la commune de Matoto. Abdoul Karim Diallo estime qu’il est désormais temps de faire face à l’essentiel.

« Nous voulons qu’il y ait la paix dans notre quartier. Donc, nous sommes mobilisés, soudés et unis comme un seul homme pour faire la paix dans notre cité. Pour ce faire, on a besoin d’accompagnement. Il nous manque des lieux de distractions, il y a beaucoup de zones enclavées. 

Nous voulons que le quartier soit loti comme ailleurs, nous avons besoin d’une maison des jeunes, d’un terrain de football. Nous n’avons pas d’écoles publiques, il y a beaucoup de chômeurs dans le quartier, pourtant les jeunes sont engagés à faire d’énormes choses. Il y a des diplômés parmi nous et des ouvriers qualifiés mais il n’y a aucune opportunité ni de perspective « , fulmine ce jeune.

La jeunesse de Wanindara, après une « prise de conscience », a décidé de mettre en place une structure locale de veille afin d’aider les services compétents de l’Etat à arrêter les ceux qui sèment la violence. Mais le chemin est encore long.

A suivre !

Sayon Camara

Pour Africaguinee.com

Créé le 8 juin 2024 09:57

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces