Guinée : le ministre Félix Lamah échange avec des dirigeants des compagnies aériennes…

CONAKRY-Le ministre des Transports Félix Lamah a eu un tête-à-tête ce vendredi 7 avril 2023, avec des dirigeants des compagnies aériennes desservant la Guinée. La rencontre qui s’est tenue dans les locaux du Département des Transports était axée sur la poursuite du renforcement des relations entre la Guinée et ses partenaires dans le domaine du trafic aérien.

Elle a regroupé les patrons des différentes compagnies aériennes, les cadres du ministère des transports et ceux de la SOGEAC, avec à leur tête, le Directeur général Namory Camara. A cette occasion, le ministre Félix Lamah a rappelé l’engagement des autorités guinéennes à tenir compte des bonnes relations déjà existantes entre elles et ses partenaires. Il a saisi cette opportunité pour faire l’état des lieux des lancements des travaux de modernisation des aérodromes de Faranah, Nzérékoré, Labé et Boké.

« Cette rencontre fait suite à celle que nous avons eue en début d’année, après ma prise de fonction. En tant que ministre des transports, c’était une promesse d’avoir une rencontre chaque trois mois avec les compagnies aériennes qui desservent notre pays. Il était important d’avoir cette rencontre suite aux évolutions que nous connaissons aujourd’hui dans le sous-secteur aérien, notamment la pose de la première pierre de la reconstruction des aérodromes à l’intérieur du pays. Il était important qu’ils soient informés des évolutions mais également nous allons de façon historique, poser la première pierre pour la modernisation et l’expansion de l’aéroport international Ahmed Sékou Touré.

Ce sont des partenaires, il est important qu’à chaque évolution, qu’ils soient informés, que nous discutions ensemble des problématiques liées aux compagnies aériennes, aux infrastructures aéroportuaires. Tout ça c’est dans l’optique que les compagnies aériennes avec notre concessionnaire la SOGEAC, qui exploite l’aéroport international, puissent travailler en bonne intelligence pour que ces compagnies continuent toujours à desservir notre pays », a expliqué Félix Lamah.

Le ministre des transports indique que la Guinée ne peut pas se développer si les compagnies aériennes ne viennent pas dans le pays. Il estime que c’est important pour la Guinée d’avoir des compagnies de renoms qui la fréquentent. « C’est cela l’idée de cette refondation-là, cette rectification institutionnelle que le CNRD avec à sa tête le colonel Mamadi Doumbouya essaye d’impulser. Et c’est important que nous puissions, main dans la main avec les compagnies aériennes, continuer à échanger pour le développement de notre trafic aérien », a ajouté M. Lamah.

Félix Lamah, ministre des Transports
Félix Lamah, ministre des Transports

La Guinée s’attend à ce que ces partenaires continuent à desservir à travers le trafic aérien. Le ministre des transports souligne qu’une compagnie internationale qui arrête la fréquentation ou ses trafics, ce n’est pas bon pour les affaires et pour l’image même du pays : « Plus notre pays est fréquenté, ça veut dire que le business pourrait se faire. Cela veut dire que socialement, économiquement, les choses vont bien. C’est pourquoi nous gardons les contacts avec eux (partenaires). Nous essayons tant que faire se peut de développer cette relation que nous avons avec les compagnies dans notre pays. »

Remarques des compagnies

Au cours de la rencontre, les partenaires se sont montrés convaincus des travaux du projet d’extension de l’aéroport international Ahmed Sékou Touré de Conakry. Ils ont en outre fait des remarques et des propositions allant dans le cadre de la poursuite des améliorations des initiatives. A son tour, Félix Lamah a dit que ces remarques sont déjà prises en compte dans le cadre du projet de modernisation et d’extension, dont la pose de la première se fera ce samedi 08 avril 2023.

« L’aéroport international de Conakry a été construit à l’époque pour 500 mille passagers. L’année dernière nous avons fait 630.000 passagers, ça veut dire maintenant que nous sommes à l’exigu. Il est important de pouvoir doter notre pays d’infrastructures dignes de nom. Nous en sommes capables. Donc, il n’y a pas de raison que nous ne puissions pas disposer au sein de notre pays d’infrastructures aéroportuaires comme cela se voit sans d’autres pays », a répondu le ministre.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 7 avril 2023 22:58

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces