Guinée : Kalémodou Yansané de l’UFDG « recadre » Ousmane Gaoual Diallo…

Kalémodou Yansané, vice-président de l'UFDG

CONAKRY-La sortie du ministre Ousmane Gaoual Diallo sur le chronogramme de transition, ne laisse pas de marbre, l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG). Le porte-parole du Gouvernement, a déclaré ce vendredi 6 mai 2022, que les 15 moins proposés par l’ANAD ne tenaient pas la route pour un retour à l’ordre constitutionnel, rompu en Guinée le 05 septembre dernier, par le coup d’Etat perpétré par le colonel Mamadi Doumbouya.


Interrogé par Africaguinee.com, Kalémodou Yansané, un des vice-présidents du parti « UFDG », n’est passé par le dos de cuillère pour recadrer l’actuel ministre de l’habitat, de l’urbanisme et de l’aménagement du territoire.

« Nous avons suivi avec intérêt une bonne partie du passage du ministre Ousmane Gaoual Diallo sur FIM ce matin. Il a noté entre autres que la durée de 15 mois présentée par honorable Aliou Condé était insuffisante pour assurer la transition. Je comprends bien qu'il est à présent dans un rôle difficile. Opposant autrefois et porteur de la parole du Gouvernement aujourd'hui. Il sait cependant que nous savons qu'il connaît qu’à UFDG il y a dans ce domaine des experts comme Faza Baldé, Bano Sow, Safayou, Cellou Baldé etc. Il les connaît et lui-même en a une expérience car depuis 10 ans nous suivons et pratiquons les mêmes exercices. Honorable Gaoual était actif durant 5 années à la commission des lois à l'Assemblée Nationale. Il communiquait sur la Ceni le code Électoral », a relevé ce haut dirigeant du parti dirigé par Cellou Dalein Diallo.

Kalémodou Yansané relève que toutes les prises de position actuelles ou à venir sont tributaires de la VOLONTÉ POLITIQUE de vouloir ou pas. « Si le président mourait au pouvoir (je ne le souhaite pas) la loi prévoit les élections dans un délai maximum de 3 mois. Le Président est écarté du pouvoir on trouve que 15 mois c'est peu. Où est la cohérence ? Même si le CNT légiférait sur la durée à 10 ans, je suis convaincu que si on n’a pas la volonté de rendre le pouvoir, il y aura toute sorte d’argumentations pour justifier les dérapages de délais », précisé l’ancien candidat maire de Matoto.

Selon lui, le mal en Guinée est très souvent orchestré par des cadres de l'entourage (du chef) pour des intérêts particuliers, ethniques, régionaux, pécuniaires ou alors par certains leaders politiques sans électeurs qui mettent les pressions et amener malheureusement les dirigeants à s'accrocher au pouvoir. La suite on la connaît.

Cas du domicile de Cellou

« Pour être honnête puisque vous me posez la question je n'ai pas trouvé le Porte-parole dans ses talents d'orateur que je connaissais en lui sur d'autres tableaux. Sur la question concernant le domicile du Président Cellou, là également sa position est difficile mais en pareils cas on a un choix à faire et je crois qu'il a choisi sans le dire.

A/ On est cadre dirigeant d'un Parti politique, le domicile du président de ce parti est objet de contentieux en cours de traitement au tribunal,

B/ En même temps, on est ministre de l'habitat membre et porte-parole du Gouvernement, on casse ce bâtiment sans attendre l'avis du tribunal.

Vous faites quoi ?

1/ vous faites connaître votre désaccord publiquement,

2/ ou vous ne dites rien et vous assumez la solidarité avec la décision », mentionne M. Yansané

Fichier électoral

Ousmane Gaoual Diallo soutient que même si on considérait que l’actuel fichier était bon, pour aller aux élections il faut le réviser.  Or, selon lui, il n'y a aucun moyen pour que le chronogramme tienne en 15 mois. Kalémodou Yansané n’est pas d’accord avec cette lecture.

« Pour ce qui concerne les délais liés au recrutement d'un opérateur technique pour le fichier, nous savons tous qu'un fichier nettoyé consensuel réalisé par INOVATRICS est disponible. Le matériel est également disponible, il suffit de le compléter et faire la mise à jour avec la même société. Le secteur de la biométrie est très spécialisé et Inovatrics est parmi les meilleurs au monde. Pourquoi vouloir rejeter tout, refaire tout, abandonner tout repayer tout ? Et perdre inutilement de l'argent et de temps.

Le fichier actuel a couté plus de 4 millions de dollars, on peut l'actualiser en enrôlant ceux qui ont atteint les 18 ans. Je suis convaincu que tous ces problèmes peuvent trouver consensus en maximum 3 jours de dialogue sincère autour d'une table en présence de spécialité et de modérateur indépendant à cause de la forte crise de confiance entre guinéens. J'invite les autorités actuelles à éviter la collaboration avec promoteurs de rêves à relent démagogique et flatteur », a-t-il lancé priant Dieu d’accompagner la Guinée à passer ce cap dans le dialogue la compréhension et dans la paix.

A suivre…

 

Oumar Bady Diallo

Pour Africaguinee.com

Créé le 6 mai 2022 21:06

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces