Conakry : Le Conseil d’administration de la Chambre des Mines de Guinée tient sa session ordinaire

CONAKRY-Le Conseil d’administration de la Chambre des Mines de Guinée a tenu sa session ordinaire ce jeudi 13 avril 2023, à son siège, sis à Dixinn Landréah. A cette occasion, les dirigeants de la Chambre des Mines de Guinée ont présenté de nouveaux membres qui viennent d’adhérer au sein de cette entité qui regroupe des acteurs majeurs de l’écosystème minier du pays. Les nouveaux adhérents sont :  Dynamic Mining, la Société des Mines de Mandiana et African Medical Supply (AMS).

Plusieurs points étaient inscrits à l’ordre du jour de cette session. Parmi eux, la politique générale, la gestion des opérations menées sur les différents sites. Ce n’est pas tout. Au cours de cette rencontre, il était également question d’éplucher les sujets touchant les administrations avec lesquelles la Chambre des mines travaille en ce qui concerne les redevances, taxes etc. C’est notamment la Société navale de Guinée, l’Organisme des chargeurs, la Direction de la marine marchande, ainsi que l’Agence de régulation du trafic fluvio-maritime.

Au point central qui a été abordé lors de cette rencontre cruciale, il s’agit de la construction du futur siège de la Chambre des Mines de Guinée, un des projets phares des dirigeants de la Chambre. Le bâtiment devant abriter le siège de la Chambre des Mines de Guinée sera construit sur un espace d’environ 2500 mètres carrés.  Ismaël Diakité apporte des précisions :

« Il faut d’abord trouver une réserve foncière, après passer à la conception technique et à l’appel d’offre pour la construction. Ce projet suit son cours. L’autre question importante que nous avons à discuter avec les services de la douane, c’est l’application du décret relatif non seulement au contenu local mais au soutage en mer. C’est une question essentielle pour nous, parce que le carburant fait vivre l’ensemble de nos équipements techniques dans les mines, mais également le carburant est l’ingrédient nécessaire pour les opérations de toutes nos machines qui sont à la fois, dans les mines et surtout en mer », a expliqué le président de la Chambre des mines de Guinée. M. Ismaël Diakité précise que la direction de l’aménagement du territoire a orienté la Chambre des mines vers deux sites. A savoir, Koloma et Camayenne.

Le président de la Chambre des mines de Guinée, Ismaël Diakité

« Nous sommes en train de voir, sur la base de notre projet préliminaire, quel va être le site le plus approprié et aussi le plus accessible en terme de tri et de condition de bail… Nous espérons qu’avant la fin de ce mois, nous allons avoir accès à une réserve foncière qui va nous permettre de construire notre siège. Ce sera un bâtiment à 8 niveaux, avec la possibilité d’y abriter non seulement les services de la chambre, mais également un centre de formation et d’accompagnement des jeunes à la recherche d’emploi dans le secteur minier. Il va y avoir également une section qui va nous permettre d’avoir au sein de ce bâtiment, certains départements du Centre africain du développement minier, que la Guinée a reçu en tant que pays devant abriter cette importante institution », ajoute M. Diakité.

Le développement des raffineries en tenant compte de l’accès à l’eau, à l’énergie, les questions de gestion et de traitement de baux rouges dans le cadre de la gestion de l’impact environnemental et social liée à ces raffineries, étaient aussi sur la table, pendant cette session.

Lors de sa session ordinaire, la Chambre des Mines de Guinée, a par ailleurs accueilli trois compagnies minières qui ont fait leur adhésion. Il s’agit de Dynamic Mining, la Société des Mines de Mandiana, African Medical Supply (AMS). Les présidents et représentants de ces sociétés ont procédé à la présentation de leurs entités et ont renouvelé leur attente par rapport à l’action de la CMG (Chambre des Mines de Guinée).

« Ils viennent dans un cercle pour étendre leurs réseaux de partenaires et assurer qu’ils ont accès à l’information des compagnies minières et pouvoir se positionner à un certain nombre d’opportunités sur le marché. Heureusement, ce sont toutes des compagnies ou des sociétés guinéennes. Cela nous aide à avancer sur l’agenda du gouvernement concernant le contenu local. Donc, ils sont au bon endroit. Ils vont avoir accès à des dirigeants d’entreprise, accès à des informations et accès à des opportunités d’investissement ou à des contributions de services à donner aux compagnies minières », rassure Ismaël Diakité.

Dansa Camara DC

Pour Africaguinee.com

Créé le 14 avril 2023 09:14

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces