Violences meurtrières à Conakry : Cellou évoque un « carnage » et menace…

Cellou Dalein Diallo, leader de l'UFDG

CONAKRY-Les mots sont forts, l’indignation tout aussi ! Cellou Dalein Diallo a énergiquement réagi face à la répression de la manifestation appelée ce 10 mai 2023 par les forces vives de Guinée. L’ancien Premier ministre évoque un « carnage » qui selon lui, a été perpétré contre des jeunes manifestants. Il prévient que les forces vives vont tirer toutes les conséquences de ces « assassinats délibérés et ciblés ».

« Je suis profondément indigné par l’ampleur du carnage perpétré contre de jeunes manifestants à l’occasion de la marche appelée par les Forces Vives de Guinée (FVG) pour les journées des 10 et 11 mai 2023. Sept citoyens ont été abattus à bout portant et plusieurs autres dizaines dont un bébé de 6 mois ont été blessés par balles », a pointé Cellou Dalein Diallo.

Le président de l’UFDG soutient que « ces crimes ont été commis avec la participation visible et documentée de la garde rapprochée du Président du CNRD, le Colonel Mamadi Doumbouya », alors qu’au même moment, se tient le procès du massacre du 28 septembre censé sonner le glas de l’impunité et des crimes d’Etat en Guinée.

« Ces 7 morts portent à 24 le nombre de victimes impunies du CNRD depuis qu’il a décidé de réprimer dans le sang toute manifestation dans les rues et sur les places publiques », dénombre M. Diallo qui dit déplore ce qu’il qualifie de silence de la communauté internationale face à ces crimes et à l’impunité qui les encourage.

« L’UFDG œuvrera avec l’ANAD et les FVG, pour que ces innocentes victimes du CNRD aient droit à la justice et à la réparation. L’UFDG et ses alliés ne tarderont pas à tirer toutes les conséquences de ces assassinats délibérés et ciblés de pauvres citoyens dans l’exercice de leurs droits et libertés et qui enlèvent à la junte toute légitimité de diriger notre pays », a-t-il averti, avant d’adresser ses condoléances émues aux familles éplorées et souhaiter un prompt rétablissement aux nombreux blessés.

« Le temps de la justice, de la réparation, et même des hommages de la République, viendra. Inéluctablement. C’est notre devoir de le préparer en continuant, avec encore plus de détermination, le combat pour le respect des droits et libertés des guinéens », a-t-il lancé.

A suivre…

Africaguinee.com

Créé le 11 mai 2023 20:02

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces