Violences à Mali : Pourquoi ce silence du Ministre de la Défense nationale ?

dr_diane_defense

CONAKRY- Rentré récemment de la Russie où il a participé au forum international de Saint-Pétersbourg avec le Président Alpha Condé, le Ministre de la Défense nationale peine encore à sortir de son mutisme sur les violences commises par des militaires sur des populations civiles.

Depuis son retour à Conakry, le Dr Mohamed Diané ne s’est pas prononcé sur cette affaire qui risque d’écorner l’image de l’armée guinéenne, malgré le vaste programme de reforme des Forces de Défense et de Sécurité, qui avait été engagé par son prédécesseur, Maître Abdoul Kabèlè Camara. Nombreux sont ceux qui craignent un laxisme de la part des autorités guinéennes dans la gestion de cette affaire qui touche un officier supérieur de l’armée guinéenne et plusieurs de ses soldats.

Dr Mohamed Diané aura t-il le courage de prendre des sanctions contre le Colonel Issa Camara qui est supposé être un proche du Président Alpha Condé ? Sera t-il en mesure de poursuivre l’ambitieux projet de reforme des FDS ? Voici autant de questions que certains observateurs se posent.

Du côté du Gouvernement guinéen, seul le Ministre de la justice, Maître Cheick Sako s’est prononcé sur les violences enregistrées dans la préfecture de Mali. Le Ministre d’Etat Cheick Sako a pris l’engagement de traduire en justice tous les auteurs de ces actes de violence. Avec une dizaine de blessés dont certains par balle, Mali a vécu l’horreur la semaine dernière. Plusieurs boutiques et magasins ont été soit vandalisés, soit incendiés par les militaires du camp du bataillon d’infanterie de Mali.

Le Colonel Issa Camara, arrivé à Conakry en début de semaine, attend toujours d’être situé sur son sort. Pendant ce temps, le Ministre de la défense nationale continue de garder le silence sur cette affaire.

 

Ahmed Tounkara

Pour Africaguinee.com

Créé le 24 juin 2016 20:41

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,