UFDG : Ousmane Gaoual, Abdoulaye Bah et cie…montent sur le « ring »

Abdoulaye Bah et Ousmane Gaoual Diallo

CONAKRY-Ils ont connu ensemble les « affres » de la prison sous le régime d’Alpha Condé ! Ousmane Gaoual Diallo, Abdoulaye Bah, Cellou Baldé trois grandes « figures » du parti Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), se livrent en « spectacle ». Ce n’est plus le parfait amour.


Après la chute d’Alpha Condé, le premier s’est aussitôt rallié à la junte. Il est aujourd’hui un des membres les plus importants du Pouvoir des militaires.  Il porte la voix du Gouvernement mis en place par Mamadi Doumbouya. Malgré cette posture, il dit à qui veut l’entendre qu’il reste et demeure de l’UFDG. Une « ambivalence » que ses anciens codétenus n’acceptent pas.

Lire aussi-Ousmane Gaoual tranche : "Je suis toujours de l’UFDG… si Cellou devient président demain"

Cellou Baldé, Abdoulaye Bah considèrent l’attitude de leur « ancien » camarade de lutte comme « irresponsable ». Depuis quelques jours, ils sont montés sur le « ring ». Par médias interposés, ils se livrent à des attaques pas du tout « amicales ».

Tout est partie de la récente sortie d’Ousmane Gaoual Diallo, dans laquelle, il a réitéré son appartenance à l’UFDG, bien qu’il soit aujourd’hui même du Gouvernement de Transition. Un Gouvernement dont les actions sont vertement reprouvées par le parti dont il est issu. Et, hier dimanche 22 mai, Abdoulaye Bah n’a pas fait dans la dentelle pour répondre à son ex codétenu qu’il considère comme étant exclu de l’UFDG. L’ancien président de la délégation spéciale de Kindia, n’a pas porté de gans pour tancer l’ancien député uninominal de Gaoual.

Lire aussi-Abdoulaye Bah règle ses comptes avec Ousmane Gaoual : "Il n’a qu’à manger et se taire… "

« J’ai honte à ta place (…) Ousmane Gaoual n’est plus de l’UFDG dès l’instant où il est parti dans un gouvernement de transition sans l’aval de son président ni du parti (…). Il n’a qu’à manger, se taire et aller dormir », a déclaré dimanche le conseiller politique de Cellou Dalein Diallo. Cellou Baldé a renchéri avec le même ton. La veille (samedi), c’est Dr Fodé Oussou Fofana qui donnait le ton.

Ces virulentes attaques n’ont pas laissé de marbre Ousmane Gaoual Diallo, considéré comme un « dur à cuir ». C’est ce caractère d’ailleurs qui lui a valu le sobriquet « Gorko Soussay » (un homme doit avoir de l’audace ». A ses détracteurs, il leur a fait remarquer qu’il n’est pas de la dernière pluie. Pour lui, toutes les étiquettes qu’on lui collent aujourd’hui, sont « infondées ».

« Ils doivent se questionner sur leur légitimité à l’intérieur de l’UFDG. Moi j’étais à l’UFDG avant tous ces gens qui parlent aujourd’hui », a-t-il répliqué, chez nos confrères de la radio espace fm. Ousmane Gaoual Diallo, précise que le jour où il va décider de quitter l’UFDG, il ne prendra guère un porte-parole.

A suivre…

Focus Africaguinee.com

Créé le 23 mai 2022 22:58

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes:

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces