Abdoulaye Bah règle ses comptes avec Ousmane Gaoual : "Il n’a qu’à manger et se taire… "

Guinée
Abdoulaye Bah
Abdoulaye Bah

MAMOU- Abdoulaye Bah, ancien président de la délégation spéciale de Kindia, n’est pas tendre avec Ousmane Gaoual Diallo, son ancien codétenu, devenu porte-parole du Gouvernement.

Dans un ton d’une rare virulence, le nouveau conseiller politique de Cellou Dalein Diallo, s’est ouvertement attaqué ce dimanche 22 mai 2022, au ministre de l’urbanisme, de l’habitat et de l’aménagement du territoire.

Pour Abdoulaye Bah, l’ambivalence dont fait montre son ancien codétenu, est intolérable et honteux. Lors d’un meeting tenu ce dimanche 22 mai à Mamou, l’ex président de la délégation spéciale de Kindia déclare sans détour que Ousmane Gaoual n’est plus de l’UFDG. Extrait.

« On a appris que Ousmane Gaoual était passé par là avant-hier. Mais moi, j’ai honte à sa place. Si tu dis que tu es musulman, reste musulman et si tu dis que tu es chrétien, reste chrétien aussi. Dans la vie, il faut choisir et assumer tes choix. Moi, je ne ferais pas ce qu’il a fait. Il a parlé ici (Mamou), je lui réponds ici, œil pour œil dent pour dent. Comment Ousmane Gaoual peut-il dire qu’il appartient à la fois à un Gouvernement et à un parti politique ? La maison du président de ton parti est cassée pendant que tu es le ministre des maisons. Jugez cela. Est-ce que lui, il est avec Elhadj Cellou ? S’il est le ministre des maisons, comment peut-il s’asseoir et voir la maison de son président démolie de cette sorte ?

Deuxièmement où est le papier qui est signé par le parti qui dit que l’UFDG a donné Ousmane Gaoual à Doumbouya pour lui représenter au gouvernement ?  Comment peut-il se revendiquer de l’UFDG alors qu’il est parti sans donner au revoir pour aller appartenir à un gouvernement qui a détruit la maison du président de ce parti ? C’est honteux. Je vais vous dire : Ousmane Gaoual est parti dans un gouvernement qui n’est pas d’union nationale. Le parti n’a pas proposé un ministre pour qu’il soit délégué là-bas. On est intelligent, vigilent et on comprend. Il a appartient  à un gouvernement de transition mais pas d’union nationale.

Alors, moi je déclare haut et fort ici : Ousmane Gaoual n’est plus de l’UFDG. Il n’est plus de l’UFDG dès l’instant il est parti dans un gouvernement de transition sans l’aval de son président au sein du parti. En Europe c’est comme ça. Si tu vas dans un gouvernement sans l’aval de ton parti tu es radié. En droit, il a fait un abandon de poste. Comment est-ce qu’il peut raconter de la salade ? Il n’a répondu qu’à la proposition de l’UFDG et l’ANAD sur les 15 mois comme durée de la transition, sans répondre aux autres. Ousmane Gaoual est contre l’UFDG et Elhadj Cellou. C’est ça la vérité. On ne peut pas être dans ce parti et voir Ousmane Gaoual en train de parler ainsi. Il doit se taire. Il n’a qu’à manger et aller dormir, il a faim. Lui, il n’est plus de l’UFDG ».

Nous y reviendrons !

 

Depuis Mamou, Habib Samaké

Pour Africaguinee.com

 
Créé le Dimanche 22 mai 2022 à 22:43