UBA Africa Conversations : “L’heure est venue de déverrouiller le potentiel de croissance de l’Afrique” selon les panelistes

La United Bank for Africa (UBA) Plc, a célébré cette année la Journée de l’Afrique en commémoration de l’unité africaine avec la cinquième édition des Conversations annuelles sur l’Afrique (UBA Africa Conversations), avec tous les panélistes ont convenu que le temps est venu pour le riche potentiel du continent soit libéré, tout en partageant des points de vues unanimes sur les opportunités inhérentes qui abondent en Afrique.

Les UBA Africa Conversations qui se sont tenues à l’amphithéâtre Tony Elumelu à la UBA House le mercredi 24 mai 2023, ont vu la participation de cadres supérieurs et des chefs d’entreprise, notamment par le président du groupe UBA, Tony Elumelu, le directeur général du groupe, Oliver Alawuba, et d’autres acteurs clés du paysage économique, financier et commercial de l’Afrique.

While welcoming guests at the meeting, the GMD, Oliver Alawuba, said that as Africa’s global bank, UBA remains at the forefront of leading conversations that will lead to positive change on the continent, while helping to unlock the vast opportunities waiting to be tapped from Africa.

He said, “This is the time where the beauty, the talent, the culture, the diversity, the warmth of Africa is celebrated. As Africa’s global bank, UBA is committed to helping Africa to become the continent of the future. We take our Pan African-ness seriously, because we believe Africa needs to be celebrated.

Dans son discours d’ouverture, le directeur général, Oliver Alawuba, a, apres avoir souhaité la bienvenue aux invités, déclaré qu’en tant que banque panafricaine, UBA reste à l’avant-garde des débats qui mèneront à des changements positifs sur le continent, tout en aidant à débloquer les vastes opportunités qui restent inexploitées en Afrique.

« C’est le moment de célébrer la beauté, le talent, la culture, la diversité et la chaleur de l’Afrique. En tant que banque panafricaine, UBA s’est engagée à aider l’Afrique à devenir le continent de l’avenir. Nous prenons notre panafricanisme très au sérieux, car nous pensons que l’Afrique doit être célébrée » a-t-il fait savoir.

Le thème de la Journée de l’Afrique de cette année, « L’innovation sur le continent pour la croissance », est tout à fait pertinent en raison des défis et des opportunités auxquels l’Afrique est confrontée en tant que continent ; mais la vérité reste qu’entre ces défis et ces opportunités, il y a une ligne mince que le Groupe UBA peut aider à déverrouiller afin de créer la prospérité » a-t-il ajouté.

Cette édition des UBA Africa Conversations s’est distinguée par la forte présence de personalités feminies actives dans divers secteurs. Il s’agit de la directrice exécutive et directrice générale de UBA Afrique, Abiola Bawuah ; de l’entrepreneure et cheffe cuisinière et avant-gardiste, Hilda Baci ; de la célébre créatrice de mode, Banke Lawson-Kuku, et de la directrice des affaires et de la technologie, Folusho Gbadamosi. Le président de Transnational Corporation (Transcorp) Plc, Owen Omogiafo faisait également partie des panelistes.

Abiola Bawuah, qui est revenue sur la manière dont UBA est cœur de l’innovation en Afrique, a cité l’exemple de la forte présence féminine dans son Conseil d’administration, instance où le nombre de femmes est supérieur à celui des hommes.

« Lorsque nous parlons d’innovation en Afrique, nous pouvons la ramener à UBA. À l’heure actuelle, notre conseil d’administration compte plus de femmes que dans n’importe quelle autre banque, grâce à la vision du PCA, Tony Elumelu, qui est convaincu que les femmes peuvent occuper des postes de direction dans les organisations et y exceller. C’est très remarquable, et je sais que d’autres organisations ont commencé à essayer de s’en inspirer. Ainsi, à travers cette initiative, nous sommes à l’origine d’un changement positif en Afrique, et c’est très louable » s’est-elle enorgueilli

Encourageant les jeunes filles, M. Bawuah a déclaré que « le plafond de verre a été brisé, ce n’est plus une excuse, nous devons saisir les opportunités, continuer à avancer avec détermination ».

Owen Omogiafo, qui a mis l’accent sur le caractère unique du continent, a soutenu qu’il n’y avait nulle part un endroit comme l’Afrique. Elle a parlé de la nécessité d’innover, car l’innovation est synonyme de survie. En ce qui concerne le potentiel de l’Afrique, elle a demandé : « Où ailleurs pouvez-vous obtenir le type de profit que vous obtenez en Afrique. Nous avons d’énormes opportunités, des racines culturelles bien ancrées, des gens qui travaillent dur, et tout ce qu’il faut ».

Hilda Baci, qui reçoit toujours les félicitations suite à ses efforts pour battre le record Guinness, après avoir cuisiné pendant plus de 100 heures il y a quelques semaines, a emboité le pas à Owen et a souligné l’importance de la constance, de la discipline et de la lecture dans les affaires, tout en conseillant aux jeunes Africains d’être concentrés et de se donner les moyens de réussir à la lecture.

« En tant que jeune entrepreneur, même si vous n’avez pas d’argent pour suivre un cours de gestion, vous pouvez lire. Si vous voulez survivre dans le monde des affaires, il est important de vous armer d’informations et d’apprendre chaque jour quelque chose de nouveau, car cela vous permettra de continuer à avancer, en particulier dans un monde en constante évolution » a renchéri la cheffe cuisinière.

Pour sa part, la créatrice de mode, Banke Kuku, a déclaré que le monde entier chérissait l’Afrique pour sa mode, et a ajouté qu’il s’agissait d’un secteur qui pouvait être exploité à notre avantage.

« Le monde se tourne véritablement vers l’Afrique et nous pouvons utiliser notre mode pour continuer à raconter des histoires africaines au monde entier » a-t-elle déclaré.

Lors de sa prise de parole, Folusho Gbadamosi, homme d’affaires et expert en technologie, a conseillé aux Africains, en particulier aux jeunes, de tirer parti des vastes ressources qu’offre l’internet.

 

« Il y a tant d’opportunités disponibles en ligne, ne soyez pas effrayés par technologie, les choses changent et nous devons donc nous armer de toutes les informations à notre portée. L’innovation est une question d’évolution, et nous devons donc nous efforcer d’apporter des changements positifs. Je crois que si nous unissons nos efforts pour résoudre les problèmes, nous irons très loin » selon Gbadamosi.

 

Tony Elumelu, qui a remercié les participants qui ont participé à l’événement physiquement et virtuellement, a déclaré que UBA continuera à mener le récit et les discussions sur le développement, la croissance et l’unité de l’Afrique.

 

United Bank for Africa est l’un des plus grands employeurs du secteur financier sur le continent africain, avec 25 000 employés dans l’ensemble du groupe et plus de 35 millions de clients dans le monde. Présente dans vingt pays africains ainsi qu’au Royaume-Uni, aux États-Unis d’Amérique, en France et aux Émirats arabes unis, UBA fournit des services bancaires aux particuliers, aux entreprises et aux institutions, en favorisant l’inclusion financière et en mettant en œuvre des technologies de pointe.

Créé le 26 mai 2023 11:12

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: