Trump emmené dans un bunker face à la manifestation sous tension

donald-et-melania-trump-a-la-maison-blanche-le-24-octobre-2018_6121290

Le président américain Donald Trump a été brièvement placé dans un bunker souterrain vendredi soir alors que les manifestants se réunissaient devant la Maison-Blanche pour réclamer la justice après la mort du quadragénaire afro-américain George Floyd suite à son interpellation à Minneapolis, indiquent lundi les médias outre-Atlantique sur base de sources officielles anonymes, évoquant l’une des alertes les plus élevées depuis le 11 septembre 2001.

Le président est resté là un peu moins d’une heure avant d’être ramené à l’étage. La First Lady Melania Trump et leur fils Barron, 14 ans, ont eux aussi été emmenés dans ce bunker, conçu pour les situations d’urgence, notamment les attaques terroristes.

La décision de déplacer le président a été prise alors que les manifestants sont restés présents des heures autour de la Maison-Blanche, criant, jetant des objets dont des bouteilles aux officiers et essayant de forcer les barrières. Certains agents ont été légèrement blessés.

La porte-parole de la Maison-Blanche a refusé de commenter des décisions et protocoles de sécurité.

Dans une série de messages publiés samedi sur Twitter, le président a salué l’efficacité du Secret Service. “Personne n’est parvenu à rompre la clôture. S’ils l’avaient fait, ils auraient été accueillis par les chiens les plus féroces et les armes les plus menaçantes”, a-t-il notamment écrit.

La police a utilisé du gaz lacrymogène dimanche près de la Maison-Blanche pour disperser des manifestants n’ayant pas respecté le couvre-feu instauré dans la capitale Washington, à l’instar d’autres grandes villes des États-Unis où des milliers de personnes manifestent parfois avec violence depuis plusieurs jours contre les brutalités policières et le racisme.

Dimanche soir, la Maison-Blanche a demandé aux membres du personnel devant s’y rendre ce lundi de cacher leurs cartes d’accès jusqu’au moment d’atteindre l’entrée gardée, ainsi que lorsqu’ils repartiront, selon un e-mail consulté par CNN. Le message a en outre rappelé le conseil de privilégier le travail à distance, mentionnant les conditions de sécurité liées aux manifestations.

AFP

Créé le 1 juin 2020 10:45

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces