mar

avril

Le parlement égyptien doit octroyer mardi la possibilité au président Abdel Fattah al-Sissi, accusé de graves violations des droits humains, de rester au pouvoir jusqu'en 2030. Une réforme de la constitution doit être votée en session plénière. Cette session s'est ouverte en début d'après-midi: des chants patriotiques ont été diffusés et de petits drapeaux égyptiens

ECOBANK

TOTAL

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

Abdel Fattah Sissi

Conakry : MSF Belgique en Guinée célèbre les 20 ans du projet VIH/TB…

samedi, 17 février 24 - 10:45