Tabaski et ruée vers l’intérieur du pays : Batterie de mesures pour prévenir les accidents…

CONAKRY-Chaque année, de nombreux citoyens établis notamment à Conakry se rendent dans leurs villages respectifs pour célébrer la fête de tabaski. Mais cet « exode » massif de la capitale vers les villes et bourgades de l’intérieur du pays est émaillé d’accidents souvent tragiques.

Cette année, les acteurs impliqués dans la sécurité routière veulent anticiper pour limiter les incidents de circulation. Une batterie de mesures est envisagée par l’Agence nationale de la sécurité routière (AGUISER) et le syndicat des transporteurs routiers.

Interrogé ce lundi 10 juin 2024, Mamby Doumbouya, chef service information et sensibilisation des citoyens à l’AGUISER a annoncé une kyrielle d’actions préventives pour limiter voire éviter les accidents sur les routes avant et après la fête.

« À l’occasion de chaque fête particulièrement la fête de Tabaski, il y a plusieurs mouvements de citoyens guinéens vers l’intérieur du pays. A l’Agence Nationale de la Sécurité Routière, nous avons décidé de déployer des agents en appui à la police et à la gendarmerie routière pour sensibiliser les usagers notamment les chauffeurs sur les causes et les conséquences des accidents de la circulation.

Ces agents vont sillonner les gares routières de la capitale et de l’intérieur du pays ainsi que les grandes routes. Les messages de sensibilisation vont surtout porter sur le danger auquel expose la consommation de stupéfiants par les conducteurs, la conduite dangereuse, le manque de repos, l’excès de vitesse et l’usage du téléphone derrière le volant pour ne citer que ceux-là », a-t-il expliqué.

Mamby Doumbouya affirme aussi qu’une équipe de contrôle de véhicules va être déployée dans les différentes gares routières, avant leur départ.

« Il y aura une équipe qui sera déployée au niveau des gares routières pour effectuer des contrôles visuels des véhicules de transport en commun. Tout engin qui ne sera pas en bon état ou qui ne sera pas conforme à la réglementation, nous allons interdire sa sortie de Conakry pour l’intérieur du pays » ajoute-t-il.

Elhadj Mamadou Yaya Baldé, secrétaire général adjoint de la Fédération Syndicale Nationale Professionnelle de Transport et Mécanique Générale, et membre du bureau de la CNTG, explique ce que comptent faire les structures syndicales de transport pour lutter contre les accidents.

« Au niveau du syndicat, nous comptons sensibiliser les chauffeurs sur les risques d’accident. Mieux, cette fois-ci, nous demandons à la gendarmerie routière de jouer pleinement son rôle en sanctionnant les conducteurs qui ne respecteront pas le code de la route. Nous demandons aussi aux usagers de sensibiliser tout chauffeur qui ne les conduirait pas avec prudence. Nous comptons faire tout ce qui est de notre pouvoir pour qu’ensemble, nous puissions limiter les pertes en vie humaine et les dégâts matériels causés par ces les accidents », a-t-il dit.

A suivre !

Mamadou Yaya Bah

Pour Africaguinee.com

Créé le 11 juin 2024 12:49

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: , ,

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces

orange_