Siguiri : Heurts entre jeunes et forces de l’ordre à Fiénkolén… « au moins un blessé par balle »

Des forces de polices déployées pour le maintien d'ordre à Siguiri, image d'archive

SIGUIRI-Des violences ont éclaté ce lundi 18 mars 2024 dans la localité de Fiénkolén, relevant de la sous-préfecture de Kintinian, située à une trentaine de kilomètres de la préfecture de Siguiri, a appris Africaguinee.com.
Selon nos informations, des citoyens de ce district ont manifesté ce lundi 18 mars 2024 contre la société minière de Siguiri (SAG). Ces manifestants en colère accusent cette compagnie minière de non-respect des engagements pris depuis 2023 envers la communauté.

Sur les lieux de la manifestation, les forces de l’ordre ont fait usage de gaz lacrymogène pour disperser les manifestants. Dans la débandade, un manifestant a été blessé par balle, selon une source médicale.

Interrogé par notre correspondant régional basé dans la savane guinéenne, le Dr Abdoul Bachir Condé, médecin à l’hôpital préfectoral de Siguiri, revient sur les circonstances de cette manifestation.

Nous avons été alertés par des citoyens du district de Fiénkolén sur des affrontements entre des jeunes et les forces de l’ordre. Lors de ces affrontements, une personne aurait été touchée par balle. Nous avons immédiatement formé une équipe médicale pour évaluer la situation. Sur place, nous avons trouvé la victime blessée et l’avons transportée d’urgence à l’hôpital de Siguiri pour des soins. Selon nos informations, ces jeunes manifestaient contre la SAG en raison du non-respect de ses engagements envers la communauté de Fiénkolén. Depuis 2023, la société avait pris possession d’un terrain communautaire dans le but d’y entreposer du cyanure”, explique le médecin.

La contrepartie de cette « cession » du domaine était que la société s’engage à offrir des emplois à dix personnes de la localité. C’est cette promesse que la société minière tarde toujours à concrétiser, selon notre source.

« C’est pourquoi des jeunes ont manifesté pour tenter d’arrêter les activités de la société, et les forces de l’ordre sont intervenues pour disperser les protestataires en faisant usage de gaz lacrymogène. Un jeune manifestant, nommé Lamine Keita, âgé de 24 ans, marié et père d’un enfant, a été touché par balle. Grâce à notre intervention rapide, la victime est actuellement hors de danger et son opération a été un succès », précise Dr. Condé.

Le clame est revenu ce mardi 19 mars 2024, dans la localité de Fiénkolén. Une réunion est en cours à Siguiri entre des responsables de la Société et les autorités préfectorales. Joint par Africaguinee.com, les deux parties n’ont pas souhaité faire de commentaires pour le moment.

A suivre !

Facely sanoh

Correspondant régional d’Africaguinee.com

Basé à Kankan

Créé le 19 mars 2024 11:00

Nous vous proposons aussi

TAGS

étiquettes: ,

SONOCO

TOTALENERGIES

UNICEF

LONAGUI

cbg_gif_300x300

CBG

UBA

smb-2

Consortium SMB-Winning

Annonces

Recommandé pour vous

Annonces